28/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

La presse togolaise du 03 au 09/02/03

AKEKLE du 03/02/03, fait un billet intitulé « de la démocratie du toilettage au toilettage démocratique, le régime Eyadema fait sa démocratie en salle de bain » : « Au Togo, la démocratie se conjugue au toilettage. Après la Constitution et le code électoral, qu’attend-on pour continuer à toiletter le code des personnes et de la famille, le code de la route, le code de la presse, le code….C’est ça le Togo. Et les Togolais sont là, à sentir l’odeur des toilettes. De toilettage en toilettage, notre pays sera encore le premier à inaugurer une démocratie de toilettage. Sûrement nous l’importeront vers d’autres horizons. »

MOTION D’INFORMATION du 03/02/03, revient sur les tribulations des opposants collaborateurs d’Eyadema qui grognent dont certains se retrouvent au maquis :‘rien ne va plus entre le pouvoir RPT et son opposition de service, la révolte des commerçants de sigles ou la dignité perdue des politiciens alimentaires’ « il va devenir de plus en plus difficile de leurrer les Togolais. Lorsqu’on a vendu sa dignité pour de l’argent, il y a des vertus dont on ne peut plus se prévaloir ».

EVENEMENT du 05/02/03, écrit « chers concitoyens pleurnichards opposants maison, alimentaires, comprenez que la règle a toujours été la même depuis la nuit des temps, et ceux qui pactisent avec elle savent bien le prix à payer ».

Le Regard du mardi 04/02/03, ouvre ses colonnes à l’ex Premier Ministre, Agbéyomé Kodjo: « il devient plus qu’urgent pour nous Togolais, de combattre les charcutiers de nos textes de lois, qui n’ont de préoccupation que leur propre survie politique et la préservation de leurs intérêts, au mépris des cris de détresse du peuple qui peut attendre et s’estimer heureux, dans sa misère absolue, du moment où il vit dans une paix martiale au Togo…Si le pouvoir ne respecte pas la loi, pourquoi voulez-vous que les citoyens se soumettent à la loi ? Nul n’est au-dessus des lois. La Constitution donne les moyens aux citoyens de s’élever contre la tyrannie et toute imposture. Chacun de vous a un bout de la solution entre ses mains. »

LA TRIBUNE DU PEUPLE du 05/02/03, félicite la naissance de la présidence permanente à la CFD : « c’est maintenant que la vraie bataille électorale va commencer mais qui passera nécessairement par de nouvelles négociations. On considère que le régime Eyadema a désormais une opposition qui se consolide en face de lui. Ces retournements qui font modifier unilatéralement la Constitution, le code électoral et toutes les institutions de la République à sa mesure, risquent fort de se révéler inutiles ».

La Dépêche du 05/02/03, pose la question suivante au pouvoir togolais : « Au fait pour la liberté de la presse au Togo, que doit-on écrire aux lecteurs ? Le mensonge coloré, la vérité déformée, la manipulation des faits ou la pure vérité ? »

CROCODILE du 06/02/03, souhaite à propos du prochain sommet France-Afrique : « En principe le Président Jaques Chirac peut saisir cette ultime occasion pour discuter avec son homologue Gnassingbé Eyadema sur son départ du pouvoir en 2003 qu’il a promis en 1999. le président Eyadema renie son engagement. Lorsque les deux présidents vont se rencontrer le 20 février prochain à Paris ils tireront cette affaire au clair. Et nous l’espérons. »

La rédaction