26/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Le code électoral serait adopté en session extraordinaire du parlement

XINHUANET-1/4/2005 L’Assemblée nationale togolaise a clôturé sa deuxième session ordinaire de l’année 2004 mardi 4 janvier sans avoir adopté le code électoral devant régir les élections législatives annoncées pour mars et avril prochains.

L’examen en commission de ce code électoral et de trois autres projets de loi était terminé mais ils n’ont pu être adoptés « en raison du contexte politique mouvementé », a indiqué le premier vice-président de l’Assemblée Bonfoh Abass.

A la cérémonie de clôture, le premier vice-président a invité les députés à se tenir prêts « pour répondre d’éventuelles convocations de sessions extraordinaires en vue d’adopter ces textes dont le plus important demeure le code électoral ».

« Un travail sérieux a été fait », a-t-il cependant souligné, faisant allusion à l’adoption par l’Assemblée de 16 projets de loi au cours de l’année 2004.