26/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

LE RPT VEUT DETRUIRE SON ‘’OPPOSANT’’ DAHUKU PERE

La méthode, en vérité ressemble bien à ce parti. En lisant la réaction attribuée au Comité central – et dont on ne connaît aucun signataire, signe manifeste d’un manque de courage, contrairement à la démarche ouverte et claire de Péré – on se rend compte que le RPT se porte bien, à la volonté de son président-fondateur. La rédaction a été sûrement confiée à quelques vieux chevaux du parti, qui ont regardé d’en haut, celui qui « n’avait que 16 ans lorsque le parti qui a transformé sa vie a été (porté) sur les fonts baptismaux ». Ces gens considèrent que Péré, ancien président de l’Assemblée nationale de 1994 à 1999 veut « déstabiliser le régime auquel lui-même doit tout ». Du début jusqu’à la fin du document, Péré a été traité comme un nigaud, vaurien sorti de nulle part et qui a osé s’en prendre à plus fort que lui.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette réaction épidermique et peu réfléchie confirme les reproches de Péré, qui disait dans sa déclaration que le débat est étouffé au sein du parti.
Ceux qui ont lu la déclaration de Dahuku Péré se rendront compte que tout ce que ce militant du RPT a réclamé, c’est le « renouveau » au sein de sa formation. Il a constaté que les pratiques actuellement en cours au sein du parti ne concourent pas à la paix civile. Il a soutenu, de bon droit, que les méthodes utilisées contre l’opposition sont celles-là même que le RPT a subies dans le temps. Péré a invité ses camarades à une réflexion de fond afin de permettre au RPT de triompher dans la légitimité et en sauvegardant les intérêts de la nation.
Cette prise de position suffit-elle à déchaîner temps de courroux et de haine, poussant les autres membres du Comité central, à coup sûr instrumentalisés par quelques caciques de la pensée unique, à crier haro sur le baudet ? Le niveau intellectuel de la réponse adressée contre la déclaration de Péré est particulièrement bas. Cela démontre que les auteurs n’ont pas trouvé d’argument objectif pour désavouer leur jeune frère.

Isoler et marginaliser Péré ?
D’après nos informations, des barons du RPT auraient tenté, avant de pondre leur contre déclaration d’amener Péré à ravaler ses propos. Monter sur les médias pour nier avoir écrit cela. L’intéressé aurait refusé de se prêter au manège. Il paye le prix de son courage. La dureté de ton du prétendu Comité central prouve que le RPT est prêt à jeter Dahuku Péré comme un déchet. On l’a insulté, on l’aurait intimidé, on le désigne comme étant sale et infréquentable : on veut le réduire au silence et au néant. Mais Péré est encore député. Quelle attitude aura-t-il en allant s’asseoir au milieu de ceux qui lui en veulent. « Au péril de notre vie » avait-il écrit; Péré connaît les siens. On attend de voir la suite de ce bras de fer. Le mieux qui puisse arriver serait une scission du RPT. De bonne source, plusieurs membres influents du comité central n’auraient pas signé la contre déclaration.

Le Temps