02/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Le Togo lance un appel pour une reprise de la coopération internationale

LOME, 15 sept (AFP) – 21h52 – Le ministre togolais des Affaires étrangères, Koffi Panou, a lancé dimanche un « appel pressant » à la communauté internationale pour la reprise de la coopération avec le Togo, a-t-on appris de source officielle.
Dans une déclaration lue devant l’Assemblée générale des Nations unies à New York et parvenue à l’AFP à Lomé, M. Panou a estimé qu’il est « désormais établi que l’imposition inconsidérée de sanctions en tant que moyen de pression politique comporte des limites au-delà desquelles ces mesures deviennent inefficaces et contraires à la morale et au devoir de solidarité internationale ».

« Je voudrais à nouveau lancer un appel pressant en faveur de la reprise de la coopération que le Togo est en droit d’attendre de la communauté internationale en tant qu’acte de solidarité, de soutien et d’encouragement aux efforts incontestables consentis par le gouvernement », a-t-il souligné.

L’Union européenne (UE) et la plupart des pays occidentaux ont suspendu leur coopération avec le Togo en 1993, après les incidents sanglants qui ont émaillé la démocratisation du pays.

L’UE a accompagné jusqu’au printemps dernier un dialogue interne entre pouvoir et opposition, dialogue qui avait débouché sur la conclusion en juillet 1999 de l’accord-cadre de Lomé (ACL).

Cet accord prévoit notamment la tenue d’élections législatives anticipées, mais celles-ci ont déjà été reportées à deux reprises, la dernière fois en mars. Les deux camps s’en rejettent mutuellement la responsabilité.

La consultation pourrait être organisée avant la fin de l’année.

La nomination par la Cour constitutionnelle d’un comité de sept magistrats chargé d’organiser ces élections, à la suite du blocage autour de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), a conduit la plupart des partis d’opposition à se prononcer contre l’organisation du scrutin dans ces conditions.