28/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Lettre ouverte d’un Citoyen Togolais à la classe politique togolaise

Libreville, le 06 février 2005

Lettre ouverte d’un Citoyen Togolais à la classe politique de l’opposition démocratique

A Yaovi AGBOYIBOR, Gilchrist OLYMPIO, Zarifou AYEVA, Edem KODJO, Léopold GNININVI.

Le décès de Monsieur Eyadéma GNASSINGBE vous donne une occasion historique de prendre vos responsabilités en redonnant aux Togolais leur LIBERTE et leur DIGNITE.

Laissez de côté vos ambitions personnelles. Unissez-vous pour l’intérêt du PEUPLE TOGOLAIS.

Soutenez le respect de la légalité constitutionnelle en permettant au Président de l’Assemblée Nationale de conduire une transition vers des élections présidentielles libres, transparentes et démocratiques, comme l’a fait le Président de la Commission de l’Union Africaine et le Président OBASSANJO.

Appelez les Togolais à résister par tous les moyens à ce coup d’état militaire. Ne reconnaissez l’autorité de Monsieur Faure GNASSINGBE et demandez sa démission immédiate.

Appelez à la désobéissance civile, à la grève nationale et illimitée jusqu’à l’abandon par Faure GNASSINGBE de ses velléités présidentielles.

En tant que citoyen togolais, je vous conjure d’appeler à un soulèvement populaire pour s’opposer à cette tentative de prise pouvoir par Faure GNASSINGBE.

Demandez à l’armée (hommes de troupe, sous-officiers, officiers, officiers supérieurs), à la police, à la gendarmerie et à toutes les forces de sécurité de se rebeller et de désobéir aux ordres qu’ils recevront de Faure GNASSINGBE.

Permettez et soutenez, même vous l’appréciez pas, Monsieur Fambaré NATACHA, Président de l’Assemblée nationale, de jouer son rôle et incitez-le à se proclamer Président de la République par intérim.

Les Togolais, quelle que soit leur ethnie ou leur appartenance politique, ont les yeux tournés vers vous. Ils n’attendent que votre appel.

J’ai discuté au téléphone cette nuit avec des amis vivant au Togo, en Côté d’Ivoire, au Gabon, en France, en Belgique, aux Etats-Unis et je puis vous assurer que vous avez le soutien du peuple TOGOLAIS.

Plus vous attendez, plus les Forces Armées Togolaises vont verrouiller le système et permettre à Faure GNASSINGBE d’exercer réellement le pouvoir.

Ne traînez pas les pieds. Réagissez rapidement et rigoureusement. N’acceptez aucun compromis. Exigez le respect de la légalité constitutionnelle. Ne décevez pas le PEUPLE TOGOLAIS.

LA NUIT A ETE LONGUE MAIS LE JOUR EST VENU. BATTONS-NOUS POUR NOTRE LIBERTE ET NOTRE DIGNITE.

VIVE LE TOGO, VIVE LA LIBERTE, VIVE LA DEMOCRATIE.

Par JOHNSON K. A. Franck
Libreville

—————————————————–

Monsieur Eyadéma GNASSINGBE, Président de la République Togolaise, vient de décéder ce 05 février 2005.

Ce décès constitue, à mon avis, pour le peuple Togolais le retour à la liberté, à la sécurité et à la démocratie c’est-à-dire le retour à la vie après 40 ans de dictature militaire.

Malheureusement, des personnes mal intentionnées, sans aucun repère patriotique et sans aucune légitimité politique ont décidé d’apporter leur soutien à Monsieur Faure GNASSINGBE qui vient de s’autoproclamer Président de la République au mépris de des règles élémentaires de démocratie et principalement des règles constitutionnelles que son propre feu père avait mises en place. Cette proclamation serait faite avec l’appui des officiers supérieurs des Forces Armées Togolaises.

En tant que citoyen Togolais, je demande à tous les Etats épris de paix et de démocratie et notamment aux gouvernements des Etats-Unis d’Amérique, de la France, de l’Allemagne, à l’Union Européenne, aux Nations Unies, à l’Union Africaine, à l’UEMOA, à la CEDEAO et à la CEMAC de ne pas laisser commettre une telle forfaiture et d’apporter leur soutien au Peuple Togolais pour un retour immédiat à la légalité constitutionnelle.

La proclamation de Monsieur Faure GNASSINGBE n’est plus ou moins d’un coup d’Etat militaire comme en avait l’habitude son feu père. Ne dit-on pas tel Père, Tel Fils.

Je supplie la communauté internationale de veiller à ce que des élections libres, transparentes et démocratique se tiennent dans les meilleurs délais en vue de la désignation d’un nouveau Président de la République.

Monsieur Faure GNASSINGBE ne justifie d’aucun statut pour occuper légalement le fauteuil présidentiel. Il doit renoncer sans délai à ses fonctions et permettre au Président de l’Assemblée Nationale d’assurer l’intérim de la Présidence de la République. Ne tolérez pas que Monsieur Faure GNASSINGBE occupe ces fonctions plus d’un jour. Faites tout ce qui en votre pouvoir pour faire respecter la légalité constitutionnelle au Togo.

Quant à tous les citoyens Togolais, j’implore tout un chacun de résister par tous les moyens à la préservation de la légalité constitutionnelle. C’est l’aube de notre liberté et nous ne pouvons permettre d’un individu, aussi mauvais que son feu père, ne puisse décider unilatéralement de se proclamer Président de la République au mépris et à la barbe de toute une nation. Le Togo est une République et non un Royaume. Et même, dans les royaumes, il existe des règles élémentaires en matière de succession.

RESISTEZ, RESISTEZ, RESISTEZ PAR TOUS LES MOYENS. NE VOUS LAISSEZ PAS FAIRE. BATTEZ-VOUS POUR RECONQUERIR VOTRE LIBERTE ET VOTRE DIGNITE.

Aux militaires, je les implore de ne pas cautionner ce coup d’état militaire et d’apporter leur soutien au peuple. RESTEZ A COTE DU PEUPLE TOGOLAIS. Résistez, s’il le faut, par les armes, à vos officiers supérieurs. Désertez vos casernes. Abandonnez vos postes. Refusez d’obéir aux ordres. Il y va de votre propre avenir et de celui de vos enfants. De grâce, n’ABANDONNEZ pas le Peuple Togolais. Soyez prêts, s’il le faut, à consentir le sacrifice suprême pour redonner au Peuple Togolais sa Liberté et sa Dignité.

Aux officiers Supérieurs, je me permets de vous rappeler que vous êtes face à l’histoire et que vous tenez une grande responsabilité. C’est aujourd’hui que l’histoire vous jugera. Affirmez votre patriotisme et votre neutralité. Soyez à côté du peuple Togolais. Dénoncez, individuellement ou en groupe, même au péril de votre vie, cette prise de pouvoir Monsieur Faure GNASSIGBE. Saisissez cette occasion pour démontrer que vous êtes au service du peuple et non d’un clan, d’un parti ou d’une personne.

Au RPT, je demande que, pour une fois dans son histoire, ce parti politique prenne ses responsabilités en affirmant solennellement son refus de ce coup d’Etat et son attachement au respect scrupuleux de la légalité constitutionnelle. D’ailleurs, le Président de l’Assemblée nationale est du RPT et ce serait contre toute logique que ce parti n’exige pas le respect de la Constitution.

C’est un appel d’un simple citoyen. Je le fais à visage découvert et avec mon identité réelle.

VIVE LE TOGO, VIVE LA LIBERTE, VIVE LA DEMOCRATIE. DU COURAGE ET QUE DIEU SOIT AVEC NOUS.