25/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

L’opposant Léopold Gnininvi, candidat à l’élection présidentielle

LOME, 30 avr (AFP) – 23h43 – Le comité directeur de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), parti d’opposition togolais, a annoncé mercredi que son secrétaire général, Léopold Messan Gnininvi, serait candidat à l’élection présidentielle du 1er juin.

Les « dispositions retranscrites dans la constitution modifiée unilatéralement font du scrutin présidentiel de juin 2003 un défi qui ne peut être relevé sans une forte mobilisation des Togolais », affirme le CDPA dans un communiqué reçu par l’AFP.

« Consciente que la nation est en danger, le CDPA demande à son secrétaire général, Léopold Messan Gnininvi, de poser sa candidature à titre conservatoire. Elle souhaite fortement que les discussions se poursuivent au sein de la coalition de l’opposition, afin d’aboutir à la désignation d’un candidat unique », ajoute le texte.

Huit partis politiques d’opposition réunis au sein de la Coalition des forces démocratiques (CFD), dont les Rénovateurs, ont tenté en vain pendant près d’un mois de désigner un candidat unique pour ce scrutin, et les différents dirigeants ont annoncé leur candidature à titre individuel.

Le chef de l’Etat togolais, le général Gnassingbé Eyadéma, a été désigné vendredi dernier candidat à sa propre succession par les instances dirigeantes du parti au pouvoir.

M. Eyadéma, auquel la constitution modifiée en décembre dernier par le Parlement, permet de briguer un nouveau mandat après trente six ans de pouvoir, ne s’est pas encore prononcé publiquement sur son éventuelle candidature. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 1er mai.