08/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

L’opposant togolais Agboyibo pour une union de l’opposition

PANAPRESS,Lomé, 4 août 2002- L’opposant togolais, Me Yawovi Agboyibo a appelé, samedi, à Lomé à l’union de l’opposition de son pays pour une solution de rechange au régime du président Gnassingbé Eyadéma.

Lors d’une conférence de presse organisée par son parti, le Comité d’action pour le renouveau (CAR), pour se souvenir de son incarcération en 2001, Me Agboyibo a déclaré que « l’opposition doit tout mettre en oeuvre pour offrir au peuple togolais une alternative à travers un front uni ».

Il a déploré « les querelles de principe qui minent l’opposition à propos de cette union » et a, cependant, exprimé l’espoir de voir sa réalisation, ajoutant que le CAR fait du « départ du président Eyadéma une priorité ».

L’opposant, qui a remercié tous ceux qui ont oeuvré pour sa libération, a rappelé les conditions de détention « déplorables » à la prison de Lomé.

On rappelle que le 3 août 2001, Me Agboyibo a été incarcéré pour diffamation à la suite d’une plainte de l’ex-Premier ministre togolais, Agbéyomé Kodjo.

Selon l’ancien Premier ministre, Me Agboyibo, à travers une déclaration, l’a accusé d’avoir fait tuer un militant du CAR. En mars 2002, Me Agboyibo a été libéré de prison par le président Eyadéma.