25/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Lt Colonel BITENIWE: « L’Armée a le devoir du respect de la Constitution »

Chers Frères d’Armes

Nous avons appris avec tristesse la disparition du Gal Gnassingbé. Nous exprimons nos condoléances à sa famille et prions Dieu d’accueillir son âme, dans la paix. Nous avons suivi aussi les événements en cours dans notre pays événements qui illustrent les ardeurs d’un groupuscule pressé de sauvegarder ses intérêts. Malheureusement ils mettent très gravement en cause et le candidat qu’ils feignent de soutenir et l’armée togolaise.

Nous faisons remarquer que Faure Gnassingbé n’a pas besoin et ne mérite pas ce rafistolage éhonté pour accéder au pouvoir, ses valeurs, sont connues de tous.

Nous constatons ensuite qu’au nom de l’armée, le groupuscule nomme un Président, prend l’Assemblée au pas de charge, pour modifier la loi fondamentale, au mépris de son article 144. On utilise abusivement le nom de l’armée pour poser de mauvais actes, ou lorsqu’on veut faire ce qui n’est pas recevable, on se poste derrière le parapet de l’armée.

Or nous savons que, cette masse silencieuse de soldats, sous officiers et officiers au nom de qui on prétend parler ou agir ne sont au courant de rien et tout se passe toujours sur le dos des malheureux soldats qu’ils sont.

L’armée togolaise qui innocente dans les événements que vit notre pays, s’inscrit en faux de tout ce qui se passe. Plutôt elle s’interroge et s’étonne devant les actes que sont en train de perpétrer des pyromanes qui n’ont jamais été à leurs cotés pendant les moments critiques des crises.

Le Président de l’Assemblée Nationale Fambaré NATACHABA dont le retour au pays est non négociable à nos yeux est retenu prisonnier au Bénin, puis évincé de ses prérogatives. Cela ne fait pas du tout sérieux.

Nous affirmons que l’Armée Togolaise est républicaine et que les actes regrettables posés contre les principes de notre Constitution n’engagent que leurs auteurs qui répondront devant l’histoire de notre pays.

L’Armée a le devoir du respect de la Constitution ainsi que des lois et des règlements de la République.

Elle doit être garante du respect de la constitution dans toute son application et non le fossoyeur.

Par conséquent comme le stipule la Constitution j’invite les Forces Armées Togolaises, aussi bien que tous les citoyens à combattre ceux qui tenteront de changer par la force l’ordre démocratique établi, par la présente constitution et appelons nos frères d’armes à retrouver les voies de la sagesse et de la responsabilité

Lt Colonel Kouma BITENIWE
Ancien Chef d’Etat Major de l’Armée de Terre

5 Février 2005