06/10/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

L’Ue accorde 10 milliards FCFA au TOGO

APA – Lomé – 20/07/2006 L’Union Européenne vient d’accorder une enveloppe de 10 milliards de FCFA au Togo destinée à appuyer le processus démocratique dans le pays et interprêtée à Lomé comme un « signe encouragent » de dégel dans les relations avec l’Ue.

C’est le premier acte du genre posé par l’Union en faveur du Togo depuis que Bruxelles a décidé, en 1993, de suspendre sa coopération suite à des troubles électoraux mal géré par les autorités de Lomé.

L’Ue avait suspendu la reprise de ses relations à la mise en œuvre de réformes allant dans le sens du respect de l’Etat de droit et de la gouvernance.

S’exprimant à ce sujet dans une déclaration à la presse mercredi, le ministre de la Coopération, M. Gilbert Bawara a indiqué que le déblocage (avec l’Ue) « montre que nous sommes sur la bonne voie et il faut continuer ».

Toutefois, a-t-il tenu à préciser, « les actions actuellement menées dans le pays, dont le dialogue et le renforcement de l’Etat de droit, n’ont pas été initiées à l’intention de l’Union Européenne, mais plutôt pour répondre aux aspirations profondes des citoyens togolais ».

Bawara a en outre rappelé le séjour à Lomé, en avril dernier, d’une mission conduite par le Commissaire européen, Louis Michel qui avait alors annoncé « une enveloppe de 20 millions d’Euros pour le Togo ».

Les autorités veulent bien croire à une reprise à très court terme, de la coopération de l’Union Européenne avec le Togo.

« Je peux dire aujourd’hui que nous sommes sur la dernière pente en vue de la notification du 9è FED, donc la reprise de la coopération pleine et entière avec l’Union Européenne », a ajouté le ministre.

L’UE a rompu sa coopération avec le Togo depuis 1993 pour protester contre les violences électorales et le déficit démocratique qui caractérisaient le régime à Lomé.

Les effets de cette suspension se font encore sentir dans les conditions de vie de différentes couches de la population togolaise.

AFT/ib/APA
20-07-2006