27/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

L’UFC appelle à une mobilisation pour faire renverser Eyadéma

Lomé, Togo (PANA) – L’Union des forces de changement (UFC) de Gilchrist Olympio, appelle à une mobilisation populaire pour faire chuter le régime du général Gnassingbé Eyadéma, a annoncé le 1er Vice président du parti, Emmanuel Akitani-Bob, lors d’une conférence de presse ce vendredi en fin d’après-midi au siège du parti à Lomé.

Dans une déclaration rendue publique à l’issue de la conférence,le parti dénonce les répressions de toutes sortes orchestrées par le régime pour faire peur à la population.

L’UFC qui se qualifie « parti de masse » propose, selon son bureau exécutif, une série de meetings à Lomé et ses environs du 3 au 25 août. Le parti entend par ces meetings, mobiliser les populations pour exiger l’abrogation sans délai, du code électoral modifié, et la réactivation, toujours sans délai, du processus électoral tel que prévu par l’Accord-cadre de Lomé.

L’Union des forces de changement profite également de cette rencontre pour donner des éclaircissements sur les discussions entre le CAR, la CDPA et l’UFC en vue de doter l’opposition d’une « Structure forte ayant la capacité de conduire la lutte avec efficacité et d’assurer son succès dans un délai assez court ».

Selon la déclaration du parti, la réalisation d’une telle union achoppe
sur « l’alliance électorale » proposée et défendue par le CAR et la CDPA alors que l’UFC « est plutôt favorable à la pluralité de candidatures au premier tour et un soutien au candidat le mieux placé de l’opposition au deuxième tour ».

Le parti déclare que les ponts ne sont pas encore coupés mais les partis observent une pause pour revoir leur proposition.

Depuis la rencontre entre l’opposition et la mouvance présidentielle à Paris en mai dernier, les partis politiques dont l’UFC, n’avaient plus organisé de conférence de presse ni de meetings rappelle t-on à Lomé.

Lomé – 02/08/2002