27/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

L´UJIT dénonce l´arrestation des journalistes

L´Union des journalistes indépendants du Togo (UJIT) a dénoncé l´arrestation des trois confrères: Dimas Dzikodo, Philip Evegon (L`Evènement) et Jean de Dieu Kpakpabia (Nouvel Echo) les 14 et 15 juin 2003 à Lomé et appelle tous les confrères du monde à la soutenir dans son combat pour une information libre au Togo.

L´UJIT « inquiète de ce regain d´arrestations qui s´abat sur la presse indépendante au lendemain du scrutin présidentiel », réaffirme qu´elle condamnera toujours ces arrestations intempestives et « réitérera sa préoccupation de voir les autorités procéder à la libération immédiate de ces trois journalistes ». Elle demande à tous ses membres et aux associations de défense et de protection de la liberté de la presse de condamner fortement cette « énième arrestation de journalistes au Togo ». Le pouvoir du dictateur Eyadéma, en perte de vitesse et dans sa fuite en avant, multiplie les actions d´intimidation à l´endroit de la presse privée indépendante. Après le hold-up électoral, Eyadéma, avec la complicité de la France, veut relancer la propagande et l’intoxication sur la vraie nature du régime. L’objectif de cette campagne est de faire passer le Togo, après ces élections volées, pour un modèle de démocratie pour l’Afrique et les Africains. Il prépare également une pétition pour réclamer la levée des sanctions de l’Union européenne. Pour atteindre son objectif, il compte sur le silence de la presse sur la réalité du pays et la souffrance du peuple togolais. Un budget de plusieurs milliards de Fcfa a été débloqué à cet effet et les grandes agences françaises sont au premier rang des prestataires.

Cette campagne de conquête de l’opinion internationale est le principal objectif d’Eyadéma, pour se sortir de l’impasse, se donner une image d’homme de paix et de sauveur du peuple togolais en dépit des crimes commis et de l’arriération dans laquelle il plonge le Togo. Le dictateur Eyadéma est soucieux de son image. Il ne laissera pas la presse contrecarrer sa stratégie médiatique.

La rédaction letogolais.com