01/10/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Message de nouvel an de ME Agboyibo du Président national du CAR aux compatriotes

Il est temps d’engager le Togo sur la voie de sortie de crise

Je voudrais, au nom de notre parti le CAR et en mon nom personnel, souhaiter à vous tous Chers compatriotes de l’intérieur et de la diaspora, une bonne et heureuse année.

L’année qui tire à sa fin aura été l’une des plus marquantes en événements politiques au Togo. Jamais, notre peuple ne s’est senti aussi proche de la délivrance. Il s’y était mobilisé à merveille en hommage au sursaut réalisé par l’opposition qui s’est accordée pour la première fois de son histoire sur le choix d’un candidat unique. Mais hélas ! Les attentes ont été encore une fois déçues, et le peuple n’a jamais éprouvé autant d’amertume et de tentation du désespoir.

L’année 2005 aura été tout de même l’année d’éveil des esprits à la dure réalité que le peuple ne peut conférer le pouvoir à qui il veut qu’à partir du moment où lui-même en aura eu l’effectivité par l’appropriation des prérogatives y attachées.

C’est en tenant compte de cette réalité que le CAR n’a cessé d’insister depuis des années sur l’idée que la lutte pour la démocratisation de notre pays doit privilégier dans un premier temps la mise en place d’un gouvernement transitoire d’unité nationale qui permette aux diverses forces politiques représentatives des populations d’assurer un contrôle conjoint des instruments du pouvoir et de se donner des gages mutuels indispensables au jeu normal de l’alternance.

Chers compatriotes, un tel gouvernement ne peut voir le jour dans une configuration propice à la réalisation des objectifs visés sans une mobilisation populaire responsable.

Certes, les sacrifices humains et matériels déjà consentis sont énormes. Et c’est le lieu d’exprimer mes sentiments de compassion aux parents des victimes décédées, aux blessés, aux réfugiés et aux déplacés.

Mais nous devons éviter de baisser les bras et de céder à la tentation de croire que notre salut viendrait d’un ‘’messie’’ qui pourrait s’en prévaloir, pour prendre à son tour, le pays en otage.

Il revient à nos populations elles-mêmes d’œuvrer à leur délivrance en se mobilisant pour la récupération des instruments du pouvoir. Nous devons, à ce propos, rendre hommage à la jeunesse demeurée déterminée pour le changement malgré les épreuves.

Chers compatriotes, nous devons mettre à contribution pour cette mobilisation, toutes les opportunités, y compris l’accompagnement du dialogue national en perspective et la participation aux élections à venir, pourvu que ces élections puissent se dérouler dans des conditions acceptables et que les électeurs soient informés que la décision d’y prendre part s’inscrit dans un processus responsable de conquête des instruments du pouvoir par le peuple et pour le peuple.

Nous sommes convaincus au CAR qu’il est temps d’engager notre pays sur la voie de sortie de crise par une mobilisation populaire responsable sous l’impulsion d’une Coalition citoyenne ouverte à tous les togolais épris du changement sans égard à leur appartenance éventuelle à une organisation politique ou apolitique ainsi qu’à leur résidence à l’intérieur ou à l’extérieur du pays.

A vous tous chers compatriotes, nous réitérons nos vœux ardents de paix et de prospérité.

Nous mettons à profit l’occasion pour souhaiter pleins succès aux ‘’Eperviers’’ pour la CAN et le Mondial 2006.

Fait à Lomé, le 26 décembre 2005
Le Président national du CAR

Me Yawovi AGBOYIBO