26/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Message du Collectif pour la démocratie au Togo

Le Collectif pour la démocratie au Togo par ce message, aimerait remercier le peuple Togolais pour avoir activement boycotté les élections législatives unilatéralement organisées par le régime Éyadema.

Le Collectif remercie également tous les partenaires du processus démocratique togolais, notamment les partis politiques, les organisations internationales et les gouvernements étrangers pour ne pas s’être associés à cette mascarade électorale.

Le Collectif condamne fermement cette mascarade électorale organisée à grand frais pour bloquer le processus démocratique togolais. Au vu de la force politique que représente la mouvance présidentielle, le taux de 65% qu’avance le Ministre de l’intérieur est tout à fait irréaliste, fantaisiste, et s’inscrit dans la logique du pouvoir togolais qui nage en pleine médiocratie.

Dans tous les cas, cette élection ne résout rien à la crise politique Togolaise car elle est organisée en dehors de «l’accord cadre de Lomé». Nous en concluons que cette élection est tout aussi inutile que celle de mars 1999.

Le processus démocratique est irréversible au Togo, et le Collectif félicite les forces démocratiques pour leur rassemblement au sein de la «Coalition des forces démocratiques». Cette initiative est louable et constitue une avancée pour notre processus démocratique. Nous invitons nos partenaires à continuer à nous appuyer, car toutes ces manœuvres de l’aile dure du RPT ont un unique but: la modification de l’article 59 de notre constitution, article qui limite le mandat présidentiel à deux. Ce serait une très mauvaise idée que de modifier cet article car les conséquences seront négatives pour tous les Togolais sans exception.

Nous invitons tout un chacun à faire barrage à son niveau, à ce projet funeste. Le Togo a droit à la démocratie et aujourd’hui plus que jamais, les Togolais doivent resserrer leurs rangs pour mettre fin à cette médiocratie.

Fait à Montréal, le 28 octobre 2002
Séna Alipu, Coordinateur du Collectif pour la démocratie au Togo