06/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Nous disons NON à la catastrophe, NON au monopole du pouvoir

A tous mes Frères et Soeurs Togolais, Africains, et à tous les Citoyens du Monde, défenseurs de la Paix,

Par toutes les souffrances, les abus et les humiliations que tu as subies, pour toutes les luttes que tu as entreprises, toi mon frère Togolais, tu sais que ce n’est ni la peur, ni la soumission qui règlent les problèmes mais plutôt le courage, la détermination et la persévérance qui remettront les choses à leur place.

Ceux qui ont abusé de nous réclament depuis notre indépendance, ceux qui ont tué et continuent de tuer depuis 40 longues années demandent notre confiance alors même que nous venons encore d’être floués ! Ils veulent nous embarquer de force dans un contrat involontaire à durée indéterminée, contrat dont toutes les clauses ont été étudiées dans le palais d’une grande puissance occidentale.
Qui soutiendra que Gnassingbé Eyadema savait tenir le volant avant de prendre place à la cabine de conduite pour 40 ans ? Le plus inimaginable est à quel point il a abusé de notre état de peur, de soumission et de faiblesse.

Aujourd’hui une certaine puissance et ses valets locaux en Afrique nous imposent un nouveau « Chauffard ». Cette puissance veut garder le statu quo et manipuler les chefs d’état isolement afin de continuer la « Bamboula » comme avant.

Les péripéties de la route, nous les connaissons et nous n’en voulons pas : les assassinats, les viols, la torture, les empoisonnements, les pressions, les menaces, la corruption à dose industrielle, l’étouffement de l’espoir, l’arrogance des passe-droit, le déni de l’égalité des chances des citoyens, les mensonges, et toute sorte de débauche pendant que le peuple, GENTIMENT continuerait de moisir dans la misère et dans le mouroir que devient la terre de nos aïeux.

Nous disons NON à la catastrophe, NON au monopole du pouvoir, NON à la continuation et au déguisement de la dictature.

Nous ne devons pas avoir la mémoire courte. Hitler le mauvais Génie, Ceausescu, Mobutu, Ratsiraka ces dictateurs forts par des faits d’armes, ont plié sous la pression du peuple soutenue par des hommes épris de paix. Aujourd’hui, nous Togolais, nous nous retrouvons sans aide pendant que des Auschvitz et des tsunamis se préparent sous nos yeux. Mais les dernières révolutions d’il y a quelques semaines : Orange, jaune et des Tulipes doivent nous donner de l’espoir et nous devons rester mobilisés et nous battre pour un état de droit en Afrique.

Chers compatriotes, nous devons rester fermes, plier peut être mais ne pas rompre. Un groupuscule d’analphabètes Togolais et des puissances ( qui n’ont de super que par les manipulations et les grands bandits qu’elles ont à leur tête) ne doivent pas tout décider à notre place.

Ne renonçons pas à notre droit légitime et naturel de disposer de nous même. Il n’y a pas de dignité sans liberté.

Refusons d’être les pupilles de tutelles MALveillantes.

Soyons les instruments de notre propre destin et les acteurs de l’amélioration continue de nos conditions de vie. Par notre détermination, nos efforts et notre persévérance nous rebâtirons le Togo d’aujourd’hui et nous lèguerons aux générations futures le beau Togo de demain.

Nous proposons les actions suivantes à la Diaspora Togolaise:
1) Une audience auprès du chef de l’état Français : Connaître les raisons de son désintérêt et de son mépris face aux aspirations du peuple Togolais.
2) Une audience auprès des chefs d’état de la CEDEAO : Leur comportement dans la gestion de la crise Togolaise est une honte pour toute l’Afrique qui veut rayonner.

La voix du Peuple se fera entendre.

COMPATRIOTE TOGOLAIS,
TOUS UNIS DERRIERE NOTRE NOUVEAU PRESIDENT, SON EXCELLENCE MR EMMANUEL BOB AKITANI.