30/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Où se tiendra le congrès de la FTF ?

Prévu pour le 21 décembre 2002 à Kara, le congrès de la Fédération Togolaise de Football vient de changer encore une fois de lieu. Les autorités politiques et militaires de la localité refusent d’être envahies par des sportifs « qui manquent de fair-play. »

Le vice-président de la fédération et sa délégation ont été refoulés de la ville de Kara la semaine dernière. Malgré les tentatives de médiation du Comité National Olympique Togolais (CNOT) et le Ministère des Sports, les délégués et le Bureau Exécutif ne connaissent toujours pas l’endroit où ils vont se réunir à quelques jours du congrès. Comme le prévoient les textes, le bureau exécutif sortant avait pourtant prévu depuis 1998, de tenir ce congrès à Lomé en 2002. Les candidats à ce congrès électif et la plupart des présidents des clubs de football soutiennent que c’est une violation des textes que de changer unilatéralement le lieu de la manifestation. Le Ministre Klassou Selom dit vouloir « couper la poire en deux » en proposant la ville de Notsè (village natal du ministre) pour accueillir le congrès. Atakpamé et Kpalimé sont également citées. Une réunion est prévue lundi entre le Ministère et les présidents des clubs de 1ère, 2ème, 3ème division ainsi que les responsables des ligues et des districts pour tenter de circonscrire la crise qui s’amplifie.

Des indiscrétions disent que le président actuel de la FTF ne serait pas prêt à accepter que ce congrès se tienne à Lomé. Les présidents des clubs pensent que la proposition du Ministre de « couper la poire en deux » reste toujours en contradiction avec les textes. D’autres menacent de recourir à l’arbitrage de la CAF ou de la FIFA.

La rédaction