26/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Pas de cartes d’électeurs aux supposés « opposants »

Les autorités togolaises refusent de fournir aux citoyens supposés « opposants » les cartes d’électeurs pour le scrutin du 1er juin 2003. Depuis plusieurs jours, les Togolais s’entassent devant les mairies et les annexes de l’administration réclamant vainement leurs cartes d’électeurs.

Rares sont les électeurs en possession de leur carte, le sésame leur permettant d’affirmer leur volonté d’en finir avec le dictateur Eyadéma. Ce sera peine perdue car la stratégie d’Eyadéma et du RPT est de priver les citoyens togolais de l’accès aux urnes par tous les moyens. Leurs coups de sifflets et les slogans « Cartes pour Voter » répétés en boucle ne suffisent pas pour convaincre le ministère de l’intérieur de leur détermination. C’est le même scénario dans toutes les mairies du pays, il n’y a pas trace de cartes d’électeurs. Le pire pour de nombreux citoyens est qu’ils ne figurent plus sur les listes électorales alors qu’ils étaient inscrits lors des scrutins précédents. Où sont passées les cartes d’électeurs ? Le ministre de l’intérieur, Akila Esso Boko, impute ce retard de distribution à l’engorgement de son administration. Il assure que les dispositions sont prises pour la distribution des cartes d’électeurs le 30 et 31 mai 2003, à seulement 24 heures du scrutin.
Pour ce simulacre d’élection, les autorités togolaises ont plus d’un tour dans leur sac. Les autorités locales dans la partie septentrionale du pays refusent d’inscrire les représentants des candidats de l’opposition sur les listes des scrutateurs pour la surveillance des votes. Pour certains d’entre eux, l’accès des bureaux de vote leur serait interdit car ils ne rempliraient pas les conditions exigées (détention de carte d’électeur, n° d’adhésion au parti du candidat concerné).
Cette fois-ci, le hold-up électoral d’Eyadéma n’est pas simplement de trafiquer les résultats des urnes mais surtout de priver l’accès des urnes aux Togolais.

La rédaction letogolais.com