25/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Réaction du Canada sur la situation au Togo

Déclaration de l’ambassadeur Gilbert LAURIN représentant permanent adjoint du Canada auprès des Nations Unies devant la troisième commission de la 57° session de l’assemblée générale des Nations Unies sur la point 109C : Situations relatives aux droits de l’homme et Rapports des Rapporteurs et Représentants spéciaux

New York, le 11 Novembre 2002

Monsieur le Président,

« Pour concrétiser la vision d’un monde juste et pacifique qu’appelle la Charte, il est essentiel de promouvoir et de défendre les droits de l’homme. » Ces mots, contenus dans le rapport du Secrétaire général intitulé « Renforcer l’ONU : Un programme pour aller plus loin dans le changement », rappellent qu’il incombe à chaque État membre, sans exception, de s’acquitter de ses obligations en matière de droits de la personne. Le Canada est déterminé à respecter ces obligations et estime que, grâce à l’engagement et au dialogue constructif avec les partenaires, de véritables progrès peuvent être réalisés afin d’améliorer la situation des droits de la personne dans le monde.
(…)
« Nous continuons de déplorer les atteintes aux droits de la personne et le climat d’impunité au Togo. L’un des fondements de toute société démocratique, la liberté de presse, continue d’être mise à rude épreuve dans ce pays. Le développement démocratique au Togo continue d’être entravé. Nous sommes déçus de l’absence d’élections crédibles qui permettent au Togo de s’engager dans un véritable processus démocratique et l’instauration d’un État de droit. L’instauration d’un tel État n’est possible que si les libertés et la sécurité des personnes sont garanties. »

(…)