25/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Rencontre Elysée et Opposition togolaise: les manœuvres de la France en question ?

LTG-11/03/05–Le conseiller Afrique du président français Jacques Chirac, Michel de Bonnecorse, a rencontré vendredi 11 mars 2005 à Lomé, les représentants de l’opposition togolaise. Il a discuté des conditions d’organisation, de transparence et de la possibilité d’un report des élections, tout en affirmant que la France tentera le tout pour le tout afin que ces élections aient lieu comme prévu le 24 avril 2005.

Selon un des participants à cette réunion, « M. Bonnecorse est venu prendre le pouls et tester la détermination des Togolais face au coup d’Etat qui se perpétue et qui n’a pas été formellement condamné par le Quai d’Orsay. Nous ne sommes pas dupes, la France s’aperçoit de l’impasse dans laquelle elle est embourbée et tente une manœuvre de noyautage de certains acteurs de l’opposition».

La véritable raison de la visite au Togo de Michel de Bonnecorse, en compagnie du ministre des Affaires étrangères, Michel Barnier, est l‘hommage que la France vient rendre à l’ « ami personnel » de Jacques Chirac. Cérémonie qui se déroulera le dimanche 13 mars 2005 au Palais des Congrès de Lomé alors que, selon des sources proches de sa famille, le dictateur Eyadéma , aurait déjà été inhumé depuis 8 février 2005 dans son fief à Pya.

LTG