Lundi 20 Fevrier 2017

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

 

Partenaires :


 

ECONOMIE
« Panama Papers » : comment la fortune de magnats indiens du Togo finit dans les paradis fiscaux
Le Togo est le pays le plus affecté du continent par l’évasion fiscale selon l’ONG Global Financial Integrity. Parmi les hommes d’affaires qui opèrent au Togo et transfèrent illégalement leurs revenus dans des paradis fiscaux, il y a deux magnats indiens : Prasad Motaparti Siva Rama Vara et Manubhai Jethabhai Patel. On les retrouve dans la sidérurgie, le transport, la logistique, l’informatique ou le commerce international. Et surtout dans la cimenterie avec leur puissant groupe, Wacem, présent dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, en République démocratique du Congo et à Madagascar. Ils apparaissent dans les « Panama Papers » comme véritables détenteurs de deux sociétés domiciliées aux îles Vierges britanniques et crées par l’intermédiaire du cabinet panaméen Mossack Fonseca. Il y a Ballyward Limited, lancée en 2000, et destinée au commerce international vers l’Afrique de l’Ouest. Et BitChemy Venture Limited, ouverte treize ans plus tard, pour effectuer des investissements directs et détenir des intérêts dans des sociétés basées dans le plus opaque Etat des Etats-Unis, le Delaware.
Lire l'article complet

TRANSPORT

 

FOIRE

Togo : La compagnie aérienne ASKY agrandit sa flotte un Boeing 737-­800 Nouvelle Génération
La compagnie aérienne panafricaine ASKY a pris possession de son tout premier Boeing 737-­800 Nouvelle Génération. L’avion a été réceptionné à son atterrissage jeudi 2 juin 2016 à 20h17 TU à l’aéroport de Lomé (hub de ASKY) par Yemane Fitwi, Directeur Finance et de la Planification Stratégique. Ce nouvel appareil d’une capacité de 154 places, configuré en bi-­classe (16 en classe Affaire et 138 en classe Economique) de la famille Boeing vient renforcer la flotte actuelle composée de quatre (4) Bombardier Dash 8 (Q400) et de 3 Boeing 737-­‐700. Le Boeing 737 800 est l’un des types d’appareil le plus écologique en ce qui concerne sa consommation et sa protection contre le bruit. La consommation de carburant est en outre réduite. D’une longueur de 35,79 m et d’envergure de 39,50 m pour une vitesse de croisière de 850 km/h, le Boeing 737 800, peut facilement contenir deux bagages à roulettes permettant de ranger jusqu’à 51 bagages permettant de maximiser l’espace de rangement. Cet appareil sera dans l’immédiat affecté pour conforter l’offre sur la destination Dakar avec des vols directs réguliers au départ du hub de Lomé.
  La Foire made in Togo du 22 juillet au 2 août 2016 à Lomé
Le Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé organise du 22 juillet au 2 août 2016, une foire consacrée à la promotion des produits « Made in Togo ». L’objectif selon les organisateurs est de « promouvoir, d’une part les produits d’origine togolaise afin de favoriser et d’encourager leur consommation et, d’autre part la culture togolaise ». La Foire made in Togo est « une manifestation que nous avons souhaité organiser pour permettre aux produits, aux biens et services fabriqués ou produits au Togo, de mieux se faire connaître. Le constat est que lors de la Foire internationale de Lomé, ces produits-là sont pratiquement submergés par les produits importés », a indiqué dans une interview accordée à l’agence Afreepress, le Directeur du CETEF, Johnson Kuéku- Banka.

AGROALIMENTAIRE

 

HOTELLERIE

"Choco Togo", du chocolat bio et 100% togolais
Un chocolat bio, équitable, 100% togolais, qui n'a pas besoin d'être conservé au frais et qui peut être vendu sur les étals des marchés du pays: c'est le pari audacieux lancé par la coopérative Choco Togo. "Cela fait plus de 120 ans que le Togo cultive le cacao, mais on ne fait que l'exporter! Les cacaoculteurs togolais ne connaissent même pas le goût du chocolat", dénonce Komi Agbokou, promoteur du projet. Désormais, les fèves de cacao cultivées par 1.500 petits exploitants de la région d'Akébou, dans le sud-ouest du Togo, sont décortiquées par une quarantaine de femmes de la région puis transformées à Lomé en tablettes de 80 grammes vendues 1.000 Francs CFA (1,50 euro) dans les boutiques de la capitale. Avec ses quelque 10.000 tonnes de production par an, le Togo fait figure de poids plume par rapport aux géants ghanéen et ivoirien, qui, à eux seuls, représentent près de 60% de la production mondiale de cacao. Choco Togo, 100% naturel et à très forte teneur en cacao (60 à 100%), se destine surtout au marché local, avec une particularité qui a son importance: grâce à sa texture granuleuse, le chocolat résiste à la chaleur. "Jusqu'à 35 degrés, il ne fond pas", explique M. Agbokou. Pratique pour les nombreux foyers togolais qui ne sont pas équipés de réfrigérateur et pour les commerçants des marchés qui voudraient les proposer sur leurs étals.
  Togo : inauguration de l’hôtel « Radisson Blu 2 février » à Lomé
Le mardi 26 avril 2016 a été officiellement inauguré l’hôtel Radisson Blu « 2 février », un établissement restauré par le groupe Kalyan. Deux ans de travaux, des milliers d’ouvriers engagés, le légendaire hôtel du 2 février qui a fait la fierté du Togo dans les années 1980 est de nouveau opérationnel. 30 étages, 320 chambres dont 64 appartements, 3 600 mètres carrés de salles de réunion – dont deux amphithéâtres – et un casino, des saunas... les caractéristiques de l’établissement en font l’un des plus grands et luxueux de la sous-région. Présent à Lomé dans le cadre de la cérémonie, Ashok Gupta, PDG du groupe Kalyan a témoigné toute sa gratitude au gouvernement togolais, notamment au Chef de l’Etat pour avoir souhaité la réouverture de l’établissement. Il a par ailleurs exprimé le souhait de voir l’hôtel, attirer plus d’investisseurs au Togo. En 2015, le secteur de l’hôtellerie a représenté près de 3% du PIB (soit environ 40 milliards de francs CFA), a souligné le Ministre du Commerce, Madame Bernadette Essossimna Legzim-Balouki, et le Radisson Blu devrait augmenter ces chiffres dès cette année.

TRANSPORT AERIEN

 

COOPERATION TOGO MAROC

Togo : La compagnie Asky teste le nouveau aéroport de Lomé
La compagnie panafricaine Asky a débuté ce mercredi ses opérations au sein de la nouvelle aérogare de l’aéroport Eyadema de Lomé. Des opérations qui ont valeur de tests avant l’inauguration officielle du bâtiment prévue selon les sources pour le 26 avril prochain. Les avions de la compagnie Asky ont manœuvré sur le parking. L’arrimage des passerelles aux appareils s’est réalisé sans problème particulier. Les autorités aéroportuaires ont également vérifié le fonctionnement des sas de sécurité, des tapis de livraison des bagages et la fluidité à l’intérieur du bâtiment. La nouvelle aérogare présente des caractéristiques dignes des aéroports modernes. Superficie de 21.000 m2 avec 3 niveaux : départs, arrivées et transit.
  Une délégation d’hommes d’Affaires du Maroc en prospection au Togo
Une délégation d’hommes d’affaires marocains effectue une mission de prospection au Togo dans le cadre d’un forum économique. Cette mission marocaine concerne essentiellement les secteurs d’activité comme : - l’électricité - l’électronique - les énergies renouvelables. « Le Togo dispose d’un fort potentiel et d’une localisation géographique qui en fait une porte naturelle d’entrée vers la sous-région », a estimé pour sa part le directeur général de Maroc Export . Maroc Export (Centre marocain de promotion des exportations) est doté de la personnalité morale et de l´autonomie financière, et est sous la tutelle du Ministère du Commerce Extérieur. Il est chargé de la promotion des exportations des produits industriels, agro-alimentaires, des services et tous produits qui ne relèvent pas, en vertu d´une disposition législative ou réglementaire, de la compétence d´autres administrations ou organismes. Les entreprises marocaines sont actives au Togo avec des investissements essentiellement concentrés dans les secteurs banque/assurance (BMCE, Attijariwafa, Saham) et dans les télécommunications (Moov/Maroc Telecom)

FINANCES

 

HEBERGEMENT HOTELIER

Togo : Le résultat net positif des banques atteint 11 milliards de FCFA en 2015
Les indicateurs des banques togolaises et autres établissements financiers sont satisfaisants. C’est ce qu’a annoncé cette semaine à Lomé, Kossi Tenou, directeur national de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’ouest (BCEAO) lors d’une rencontre avec les professionnels du secteur. En effet, « l’activité bancaire mesurée par le total bilan continue sa progression en atteignant 16% en glissement annuel, pour ressortir à 1.928 milliards de F CFA à fin 2015, en liaison avec les hausses des dépôts de 13% et des crédits de 14% (…). Le taux d’intermédiation est ainsi portée à 84% en 2015, entraînant un taux de financement de l’économie de 37%, contre 34% un an plus tôt ». Et de poursuivre : « Cet accroissement de l’activité a conduit à un résultat net positif de 11 milliards à la fin 2015, en hausse de 169% sur un an ». Les taux de rendement des actifs et de rentabilité des fonds propres sont respectivement ressortis à 0,6% et 15%. Toutefois, relève Kossi Tenou, la rentabilité a été affectée par une hausse des provisions de 11% sur trois mois, suite à l’accroissement de la dégradation du portefeuille de crédits, avec un taux établi à 17% à fin 2015.
  Togo : le Forum africain sur l’investissement hôtelier (AHIF) aura lieu les 21 et 22 juin à Lomé
Le Forum africain sur l’investissement hôtelier (AHIF) aura finalement lieu les 21 et 22 juin, ont indiqué jeudi les organisateurs. Le Forum sera articulé autour de plusieurs thématiques liées à l’industrie hôtelière et à l’investissement. Parmi les intervenants programmés, Mossadeck Bally, président de Azlaï Hotels, Ashok Gupta, Président de Kalyan Hospitality Development Togo, Henok Teferra, directeur général d’ASKY Julien Lefilleur, Proparco, Alain Sebah, responsable de Golden Tulip Afrique francophone.

INFRASTRCTURE

 

FINANCES

Togo/Réhabilitation de la route Sokodé-­Bassar : le Fonds koweïtien accorde un prêt à l’Etat togolai
Le Togo vient de bénéficier d’un prêt de dix (10) milliards de Francs CFA pour la réhabilitation de la route Sokodé-­Bassar. Il a été accordé par le Fonds koweïtien pour le développement arabe (FKDA) pour réhabiliter la route Sokodé-­Bassar long de 73 km. En mars 2015, le Togo a bénéficié du Fonds d’Abu Dhabi pour le développement (Abu Dhabi Fund for Dévelopment, ADFD), d’un prêt concessionnel de six (6) milliards de francs CFA. Le coût des travaux est estimé à près 66 millions de dollars, soit 34 milliards de Francs CFA.
  Le Togo émet des bons de trésor pour 35 milliards FCFA sur le marché régional
Dans un communiqué publié lundi 21 mars, l’Agence UMOA Titres et l’Etat togolais annoncent une émission de bons du trésor par adjudication pour le 31 mars 2016 (date de valeur). Avec un taux d’intérêt multiples, l’opération (composée d’une seule et unique tranche) porte sur un montant de 35 milliards de FCFA, à une valeur nominale unitaire d’un million, et s’étend sur une durée de 728 jours – avec échéance au 28 mars 2018. « Les titres émis sont remboursables le premier jour ouvré suivant la date d’échéance. Les intérêts sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons », indique l’institution dirigée par Adrien Diouf. Créée le 15 mars 2013 par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), l’Agence UMOA-Titres est chargée d’accompagner les Etats membres de l’Union dans la mobilisation des ressources financières nécessaires au financement de leurs politiques de développement à des coûts maîtrisés. En 2015, le volume de ses adjudications a atteint 3 304 milliards de FCFA.

BONNE GOUVERNANCE

 

ECONOMIE NUMERIQUE

Togo : Comment l’aide publique au développement peut améliorer la gouvernance
En décembre 2010, l'édition de 20 heures de la télévision nationale togolaise annonce une « Bonne nouvelle pour le Togo : notre pays est admis à recevoir un allégement de la dette au titre de l'Initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) ». Un allègement de la dette de 2,208 milliards de dollars US, offrant aux «autorités togolaises davantage de ressources pour combattre la pauvreté ». Selon le rapport 2013 de l’ONG américaine Global Financial Integrity (GFI), 2,385 milliards de dollars, un montant équivalent à cette dette extérieure, sont illicitement sortis du pays en 2010 Le combat contre la pauvreté est un leurre puisque rien n’a changé malgré l’allègement de la dette et les aides multiples dont le pays a bénéficié. Cet exemple parmi tant d’autres montre qu’il y a un réel problème de gestion qui se pose. Que faut-il alors faire afin que l’aide puisse améliorer la gouvernance et permettre aux pays bénéficiaires de faire un bond véritable vers le développement ?
  L'Innovation, prise de pouvoir en Afrique
Avec le cartable 2.0, l’imprimante 3D fabriquée à partir de déchets informatiques et le jeu vidéo 100% africain, l’Afrique est une terre riche en innovations et en entrepreneurs. Pour montrer cette dynamique, TechOfAfrica, la plateforme africaine des TIC, a organisé une conférence « Innovation en Afrique », mardi 28 juillet 2015 à NUMA Paris. Elle a rassemblé 134 personnes, se plaçant parmi les plus beaux événements NUMA 2015.

PERSPECTIVE

 

INCENDIES DES MARCHéS

Quelles politiques pour l'émergence du Togo en 2030
Face aux impératifs d'une politique pour l'émergence économique, il nous reste beaucoup, beaucoup, beaucoup à faire pour que le Togo devienne un pays émergent à l'horizon 2030 ou même 2035. En effet, de nombreux facteurs de blocage de ces conditions de l'émergence économique handicapent notre pays. Aussi, pour ne pas rester dans le vague des déclarations de principe, je me dois de citer succinctement quelques éléments qui attireront l'attention du Président de la République sur certaines réalités qui empêchent notre décollage économique tout en maintenant la grande majorité de la population togolaise en dessous du seuil de pauvreté, tout le contraire de l'émergence.
  Togo : Les sinistrés des incendies des marchés du Togo dénoncent
Des milliards de francs CFA, fruit de nombreuses années de sacrifice d’au moins trois générations de commerçants sont partis en fumée en l’espace de quelques heures.

FINANCE

 

INFRASTRUCTURE

La Société Générale demande un agrément bancaire au Togo
L’agrément bancaire au Togo a été demandé via la filiale béninoise. C’est surtout le marché des entreprises qui fait désormais courir la banque tricolore en Afrique. «Les besoins des entreprises convergent de plus en plus vers les standards internationaux » déclare Alexandre Maymat, responsable Afrique...
  Togo : Inauguration du poste de douane de Noèpé financé par UE
Nous sommes convaincus que l’ensemble des infrastructures que nous allons inaugurer dans quelques instants détermineront fortement le futur des échanges commerciaux dans la sous-région ouest africaine. L'ouvrage a été construit sur les ressources du programme régional de facilitation des transports pour l'intégration régionale qui en particulier a financé 3 postes de contrôle juxtaposés aux frontières, dont le poste de Sèmè-Kraké entre le Nigeria et le Benin, un autre poste à Malanville, entre le Benin et le Niger, et le poste à Noépé entre le Togo et le Ghana où nous nous retrouvons aujourd’hui. Le projet à Noépé, pour un montant de 10,3 millions d'EUR, soit près de 6,75 milliards de FCFA ou un peu plus de 45 millions de Cedis, a rencontré, durant son exécution, quelques difficultés. Mais malgré cela, toutes les infrastructures ont été achevées grâce aux efforts de toutes les parties prenantes. DISCOURS INAUGURAL DE M. Nicolas BERLANGA-MARTINEZ

TRANSPORT

 

POUVOIR D'ACHAT

Togo : le Port autonome de Lomé s'agrandit
Pour 2014, le Port autonome de Lomé (PAL) vise 9 millions de tonnes de fret. Il rejoint ainsi, via une série de projets d’envergure ces dernières années, les autres ports de l’Afrique de l’Ouest engagés dans une course de modernisation pour un meilleur positionnement. Pour émerger dans cette rude bataille des ports, il choisit de capitaliser ses avantages stratégiques dans cette sous-région de plus en plus convoitée par des armateurs de grosse pointure….Le Port autonome de Lomé, occupant 80% des échanges commerciaux du Togo et offrant des opérations de transbordement qui représentent plus de 5% du volume global du trafic, se prévaut de plus de 8,6 millions de tonnes de fret traitées en 2013. Il se fixe, pour 2014, l’objectif d’accueillir plus de 1150 navires et de traiter 9 millions de tonnes de fret. Une barre légèrement élevée, après une performance de 1118 navires traités en 2013, contre 989 en 2012, soit une augmentation de 13,04% du trafic, pendant que le tonnage est passé de 7 770 000 en 2012 à 8 700 000 tonnes en 2013.
  Togo : Réduction exceptionnelle de 75% des taxes sur les produits de première nécessité
Les taxes de douanes sur plusieurs produits de première nécessité vont diminuer de près de 75% au Togo. Cette mesure annoncée par le gouvernement, selon l’agence Xinhua, a pour objectif de combattre l’insécurité alimentaire et la « spéculation » effrénée sur notamment le sucre, l'huile, le lait, les pâtes alimentaires, les produits ménagers, les fournitures scolaires, la tomate concentrée, le beurre etc… La population souffre depuis des décennies des flambées des prix injustifiées.

FINANCE

 

FINANCES

Ecobank : Thierry Tanoh congédié
Ecobank annonce le départ du Directeur Général du groupe, M. Thierry Tanoh, qui prend effet à compter du 12 mars 2014; de même, il cesse d’être administrateur de ETI à compter de cette même date. M. Tanoh a rejoint le Groupe Ecobank en qualité de Directeur Général Désigné en juillet 2012 et a pleinement assumé sa fonction en octobre 2012. Il sera remplacé en qualité de Directeur Général du Groupe par Monsieur Albert Essien, présentement Directeur Général Adjoint du Groupe/Administrateur Exécutif pour la Banque d’Investissement et des Grandes Entreprises (Corporate and Investment Bank) avec effet immédiat. Monsieur Albert Essien travaille à Ecobank depuis plus de vingt ans, et occupe le poste de Directeur Général Adjoint du groupe depuis deux ans.
  Ecobank: L ’assemblée générale extraordinaire du 3 mars temporise
Réunis lundi 3 mars 2014 à l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire, les actionnaires du Groupe Ecobank ont adopté ce jour le plan d’action sur la gouvernance d’entreprise proposé par le conseil d’administration en application des recommandations de la Securities & Exchange Commission (SEC) du Nigéria contenu dans un rapport conjoint élaboré avec le Groupe Internatioanl d'audit, de conseil et d'expertise comptable, KPMG. La mise en œuvre du plan en 51 points prend effet immédiatement.

FINANCE

 

FINANCE

Ecobank: la démission de Thierry Tanoh demandée
Quatre directeurs exécutifs d’Ecobank demandent la démission du directeur général, Thierry Tanoh, dans un mail adressé le 11 février à André Siaka, président du conseil d’administration par intérim. A quelques jours de l’assemblée générale extraordinaire de la banque, prévue le 3 mars, cette défiance venant d’Albert Essien, directeur général adjoint en charge du Corporate and Investment Banking, d’Evelyne Tall, directrice des opérations, de Patrick Akinwuntan, directeur de la banque de détail et d’Eddy Ogbogu, directeur du pôle Technologie, a pour objectif de sortir Ecobank de la crise qu’elle traverse depuis juillet 2013.
  Togo : L’économiste Michel Khalife relève la duplicité de l’Etat dans le projet FNFI
L’Economiste Michel Khalife s’inquiète du Fonds National de la Finance inclusive (FNFI) lancé par Faure Gnassingbé il y a quelques jours au Togo. Il relève la duplicité de l’Etat dans ce projet de micro-finance qui à pourtant l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement. L’économiste estime indispensable un « capital minimum de 10 milliards de francs cfa pour créer des succursales dans toutes zones rurales…». Il interprète les conditions énoncées « dans le bulletin de souscription du parti UNIR; il est écrit : avez-vous déjà obtenu un micro-crédit ? Alors pour un parti politique, quand on veut s’inscrire, on vous demande si vous avez déjà obtenu un micro-crédit. C’est ce qu’on appelle de l’achat de conscience...

PATRONAT

 

FINANCES

Bisbille à la tête du Conseil National du Patronat du Togo
Albert Kossivi Naku réelu pour 5ans, fin 2013, à la tête du Conseil national du Patronat du Togo (CNP) a été traduit en justice le 6 janvier 2014 par son ex-challenger, Stéphane Ahlonko Bruce. Ce dernier, patron de la société Sigma spécialisée dans le commerce de riz et de tissus, conteste cette élection qu’il juge « truffée d’irrégularités ». Il est appuyé dans sa démarche par Jonathan Fiawoo, le président de la Chambre de commerce et de l’industrie du Togo (CCIT). Sthéphane Ahlonko compte également sur son épouse Sanbine Gruner, une femme d’affaires bien introduite au palais présidentiel de Lomé II, pour reprendre l’initiative.
  19 milliards de dollars US de transferts illicites provenant du Togo
Les montants cumulés des transferts illicites en provenance du Togo entre 2002 à 2011 sont de 18 467 millions de dollars US, selon la Global Financial Integrity (GFI). Cette évasion rapportée aux chiffres du PIB togolais ( 25 146 millions de dollars US) représente 73 % de la richesse produite au Togo sur 10 ans. Dans le rapport de la GFI, le niveau d’évasion des pays limitrophes du Togo sur la même période est de 3 164 millions de dollars US au Ghana, de 413 au Bénin et de 2 963 au Burkina Faso. En décembre 2010, le FMI et la Banque mondiale annonçaient au titre de l’initiative renforcée en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE), un allégement de la dette de 1,8 milliard de dollars US en faveur du Togo.

ECONOMIE

 

FINANCES

Togo : Le Rwandais Henri Byakaperi Kanyesiim nommé à la tête de l Office togolais des recettes
Le rwandais Henri Byakaperi Kanyesiim vient d'être nommé Commissaire général de l'Office togolais des recettes (OTR), une nouvelle structure qui sera issue de la fusion des régies financières des douanes et des impôts. Précédemment conseiller au Fonds monétaire international (FMI), il est connu à travers ses divers expériences professionnelles sous d’autres alias à savoir Henri Biacaperi et Henry Gaperi. Sa nomination fait suite à son recrutement, via un cabinet britannique, par appel à candidature auquel "aucun citoyen togolais ne s'était présenté", a expliqué les sources du ministère togolais de l'Economie et des Finances.
  Togo: la Banque mondiale apporte un appui budgétaire de 14 millions de dollars
La Banque mondiale a accordé au Togo une enveloppe de 14 millions de dollars au titre du 6e appui budgétaire pour améliorer la gestion des finances publiques et les réformes structurelles en cours dans le pays. Les documents portant sur cet appui ont été signés mardi par le ministre de l’économie et des finances, M. Adji Ayassor et M. Hervé Assah, représentant de la Banque Mondiale au Togo. Cette intervention a été approuvé, en fin d’année 2013, par le Conseil d’administration du groupe de la Banque mondiale et est destinée à favoriser la transparence dans la gestion des finances publiques, à promouvoir la gouvernance économique et à fortifier les fondements de la croissance.

INDUSTRIE

 

FINANCES

Phosphate carbonaté au Togo : Opacité et soupçons …
Le gouvernement togolais ne serait-il pas bien inspiré d’apporter des réponses complètes à l’opinion publique togolaise ainsi qu’aux institutions internationales de financement du développement car à défaut, l’appel à manifestation d’intérêt dont s’agit, procèdera d’un artifice en trompe-l’œil en ce que la gestion de cette affaire d’attribution du permis d’exploitation et de production de phosphate carbonaté au Togo pourrait être appréciée comme non vertueuse, imprégnée d’opacité, de soupçons d’entente illicite, de manœuvres, de manipulation des procédures d’appel à manifestation d’intérêt, de corruption et de demi-vérités (…). Il y a dès lors, à charge du gouvernement togolais, sans atermoiement, matière à lever tout doute et à se prononcer sur la régularité de la procédure pendante.
  Plus de 1,150 milliard FCFA d’intérêts à payer par Togo Télécom en mi février
La société de téléphonie Togo Télécom, procédera le 15 février prochain au paiement de plus de 1,150 milliards FCFA (environ 2,300 millions de dollars) des intérêts semestriels et au remboursement partiel du capital de son emprunt obligataire 6,50% 2007-2014 effectué sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), a appris mercredi APA de sources boursières. Selon les dirigeants de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), le montant global net d'impôts à décaisser par cette société de téléphonie Togolaise s'établit à 1.154.005.479 FCFA (environ 2.308.010 dollars). Le Conseil régional de l'épargne publique et des marchés financiers (CREPMF) de l'UEMOA avait, le 21 novembre 2007, autorisé la société Togo Télécom à émettre un emprunt obligataire d'un montant de 20 milliards FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0020 dollar). Ce qui correspondait à l'émission de 2 millions d'obligations d'une valeur nominale de 10.000 FCFA.

ENERGIE

 

DETTE

Togo : le contrat Contour Global, une affaire électrique pour Faure Gnassingbé ?
La centrale de Contour Global dont l’inauguration a été effectuée en octobre 2010, permet au Togo de régler ses problèmes en énergie électrique. Depuis sa mise en exploitation, la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET) qui s’occupe de l’achat et vente de l’énergie produite par Contour Global, verse chaque mois plus d’un milliard de FCFA à la société américaine. Une charge qui fait les affaires de Contour Global et des Togolais qui sont cachés derrière et qui risque de faire couler bientôt la CEET. Enquête sur le plus grand scandale financier sous Faure Gnassingbé, gestionnaire formé aux universités Paris-Dauphine et de George Washington aux Etats-Unis.
  Le FMI et la BM annoncent un allégement de dette de 1,8 milliard de dollars en faveur du Togo
Le Fonds monétaire international (FMI) et l’Association internationale de développement (IDA) de la Banque mondiale ont décidé que le Togo a atteint le point d’achèvement au titre de l’initiative renforcée en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE), ce qui aboutira à un allégement de la dette du Togo pouvant aller jusqu’à 1,8 milliard de dollars EU, soit une réduction de 82 % de la dette extérieure en valeur nominale. Les conseils d’administration des deux institutions ont convenu que le pays a mis en œuvre les mesures nécessaires («déclencheurs») pour atteindre le point d’achèvement, stade auquel l’allégement au titre de l’initiative PPTE devient irrévocable et le pays bénéficie de l’initiative d’allégement de la dette multilatérale (IADM).

ANALYSE

 

TELECOMMUNICATION

Faure Gnassingbé : faire payer au peuple sa gestion désastreuse du Togo?
L’accélération du mouvement social au Togo ces dernières semaines vient d’agir comme un formidable révélateur de ce que le Collectif pour la Vérité des Urnes (CVU) et le Peuple togolais n’ont de cesse de dénoncer bien avant l’éclatement de la colère sociale actuelle. Il s’agit bien de la gestion calamiteuse des affaires de l’État par Faure GNASSINGBE et son équipe arrimée au système RPT durant les cinq dernières années. Le pilotage à vue a transformé le Togo en un pays défaillant, un pays endetté, un pays dépendant, un pays non souverain ! Le changement apporté par Faure GNASSINGBE au cours des cinq années de son premier mandat usurpé n’a guère permis au Togo d’augmenter sa prospérité. Bien au contraire, cela a accentué la mauvaise habitude de partage des fruits de la croissance entre la Nomenklatura qui détient le pouvoir et ceux qui forment sa clientèle.
  Cessez de vous faire arnaquer sur les cartes téléphoniques prépayées
Qui n’a pas rêvé de téléphoner sur un mobile au bled pour 200, 400 voire 600 minutes avec une carte achetée à 6 € ? Cela signifierait que la communication ne coûte que 3 cents par minute voire 1 cent par minute. Réfléchissons 2 minutes. Est ce possible ? On sait qu’une communication vers un mobile en France coûte environ 25 cents par minute. Donc appeler de France vers un mobile en Afrique aux alentours de 3 cents par minute environ n’est pas possible. Les gens qui annoncent cela sous le couvert d’un nombre de minutes élevé sont des bonimenteurs qui profitent de notre ignorance dans la structuration des coûts en télécom et de notre naïveté. Pourquoi diable continuons - nous alors à acheter des cartes qui ne nous donnent pas satisfaction ? Parce que nous sommes conditionnés par leur marketing qui cible notre tendance naturelle à vouloir rechercher toujours des bonnes affaires, et plus on nous en propose plus nous en voulons, jusqu’à baisser « totalement la garde » intellectuellement.

TELECOMMUNICATION

 

AFFAIRES

Togo: la suspension de Moov profite à son concurrent Togocel
La suspension des services de l’opérateur privé de téléphonie mobile "Moov" pour non paiement de droit de renouvellement de licence dont le montant s’élève à 20 milliards de FCfa (42 millions de dollars US), profite à Togocel, son concurrent para-étatique, qui multiplie les ventes de kits de connexion, a constaté la PANA sur place. Depuis la suspension de Moov, le 10 août dernier, ses abonnés désemparés et coupés du monde, se ruent vers le concurrent chez qui le kit de connexion fait l’objet de spéculations diverses.
  Togo : un port en eaux troubles
Au Togo, Vincent Bolloré vient de remporter la dernière bataille judiciaire. Evincé, Jacques Dupuydauby ne décolère pas. Pour lui, c'est sûr, Vincent Bolloré a usé de son amitié avec Nicolas Sarkozy pour influer sur le pouvoir togolais et obtenir un jugement favorable. Mais le président Faure Gnassingbé, au pouvoir depuis le décès de son père, le général Eyadéma, en 2005, n'a-t-il pas simplement voulu s'attirer les bonnes grâces de la France, à l'approche de l'élection présidentielle de 2010, en précédant les désirs de M. Sarkozy ?

TOGO

 

FINANCES

Dupuydauby perd le Togo
Alors qu'il se trouvait à Ouagadougou, le président du groupe Progosa a préféré regagner l'Espagne plutôt que le Togo où il se sentait menacé. Les forces de police ont investi sa villa à Lomé. Le Procureur de la République du Togo, Robert Bakai, a lancé un mandat d’arrêt international à l’encontre du Français Jacques Dupuydauby. Alors qu’il se trouvait à Ouagadougou,au Burkina, où il a notamment été reçu en audience par Blaise Compaoré le 26 mai, le président fondateur du groupe Progosa, spécialisé dans l’économie portuaire, a décidé de ne pas regagner le Togo comme cela était prévu.
  Déclaration de la mission des services du FMI au Togo
« Une mission du Fonds monétaire international (FMI) dirigée par M. Marshall Mills a séjourné à Lomé du 11 au 25 février 2009 en vue des discussions dans le cadre des consultations au titre de l'Article IV pour l'année 2009 et de la deuxième revue du programme du gouvernement appuyé par un accord conclu au titre de la facilité pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance (FRPC)...« En 2009, la croissance devrait être modeste (environ 1,7 %) car les effets du ralentissement de l'économie mondiale seront amortis par l'impact positif du programme économique du gouvernement. Dans le cadre du programme du gouvernement, l'activité économique sera tirée par un accroissement des dépenses d'investissement publiques, qui seront financées en grande partie par une aide extérieure accrue.

INDUSTRIE

 

AGROALIMENTAIRE

Togo : La Société des phosphates justifie ses 600 licenciements par la crise
La Société nationale des phosphates du Togo (SNPT) qui pourra procéder d’ici la semaine prochaine au licenciement d’une deuxième vague de 180 employés, justifie sa mesure de licenciements d’un total de 600 personnes par la crise que traverse le secteur. Après un premier groupe de 420 employés mercredi, la direction qui évoque l’aggravation de la situation financière de la société et la chute de la production pour justifier cette vague de licenciement projette remercier les 180 autres employés pour atteindre les 600 licenciements afin de faire face au nombre pléthorique d’employés. La société compte plus de 1880 agents permanents et 435 agents temporaires. Selon un responsable de la société qui a requis l’anonymat, la production du phosphate s’est effondrée ces dix dernières années, passant de 5,4 millions de tonnes en 1997 à 842 000 tonnes à la fin 2008.Les responsables justifient également la mesure de licenciement par la chute sur le marché international des prix du phosphate.
  Le Togo arrête l'importation du lait chinois
Le Togo a suspendu l'importation et la vente de tous les produits laitiers en provenance de Chine, suite au scandale du lait contaminé à la mélamine, a-t-on annoncé aujourd'hui de source officielle. "L'importation, la distribution et la vente de tous produits laitiers en provenance de la Chine sont interdites jusqu'à nouvel ordre", selon un communiqué conjoint des ministres de la santé, du commerce et de l'élevage et la pêche. Les autorités invitent les distributeurs ayant importé ces produits laitiers chinois depuis mars à les retirer de leurs stocks. Le scandale du lait contaminé a provoqué une psychose en Chine après la mort de quatre bébés, alors que plus de 6.000 autres sont malades. Quelque 53.000 enfants ont dû être soignés dans le pays, dont près de 13.000 restaient hospitalisés lundi -104 d'entre eux dans un état grave- après avoir consommé du lait frelaté, selon le ministère chinois de la Santé.

TRANSPORT AERIEN

 

FRANCAFRIQUE

Mobilisation financière pour le décollage de la Compagnie Asky
Le cabinet Ernst and Young et "Ecobank developpement corporated" (EDC), ont signé, lundi à Lomé, un mandat conjoint pour la mobilisation de ressources financières en faveur de nouvelle compagnie aérienne African Sky (ASKY) dans le cadre de son capital fixé à 200 millions de dollars US. "Nous allons réunir le minimum de ce montant entre fin octobre et mi-novembre pour permettre à la compagnie de décoller", a dit M. Gervais Djondo, qui a révélé qu'Ethiopian Airlines détient déjà 20% de ce capital alors que des privés sud-africains en détiennent 30%, sans compter des institutions bancaires de la sous-région ouest-africaine.
  Soutien exceptionnel de la France en faveur du Togo
Christine Lagarde, ministre de l’Économie et Alain Joyandet, secrétaire d’État chargé de la Coopération et de la francophonie, ont décidé de doubler le montant de l’aide budgétaire versée au Togo pour l’aider à faire face à la crise alimentaire. Cette aide exceptionnelle a été annoncée par Alain Joyandet mardi 2 septembre à Lomé. Au cours de son déplacement au Togo, Alain Joyandet a également signé un accord bilatéral de remise de dette entre la France et le Togo, avec le ministre de l’Économie et des finances de la République togolaise, M. Adji Oteth Ayassor. La France confirme ainsi son soutien constant au rétablissement des relations du Togo avec la communauté financière internationale.

FINANCES

 

ECONOMIE

Ecobank lance une opération de levée de fonds de 2,5 milliards de dollars à travers l’Afrique
Le groupe Ecobank lance une campagne de mobilisation de 2,5 milliards de dollars EU, afin de soutenir le développement en Afrique, à constaté APA lundi à Lomé. «N’attendez pas qu’on vienne d’ailleurs pour nous développer notre continent. Cette initiative est une réalité concrète de l’unité africaine », a déclaré lundi dans la capitale togolaise Gervais Djondo, Président d’honneur du groupe ECOBANK. Et au Président du Conseil d’Administration de Ecobank Togo, Michel Klousseh, de renchérir : « cette initiative confirme le fait que les Africains ont véritablement gagné en maturité ». Il s’agit d’une offre qui consiste en l’émission de droits préférentiels de souscription et une offre de vente de 8 880 309 actions ordinaires.
  Plus de 92 % d’augmentation des prix sur les marchés au Togo
Le prix des différentes denrées a enregistré une augmentation de 92,43 % en moyenne sur le marché au Togo, a appris APA jeudi de source syndicale. « Depuis plusieurs mois, et plus particulièrement le communiqué du conseil des ministres du 20 décembre 2007 annonçant la fameuse augmentation de 3 % des salaires, les prix des biens et services se cessent de flamber », a dit dans un entretien à APA, Ephreim Tsikplonou, porte-parole de l’intersyndicale des travailleurs du Togo (ISTT). Selon lui, il y a eu en tout une augmentation de 92,43 % en moyenne pour l’ensemble des denrées. Tsikplonou a expliqué que le prix de la mesure de maïs est passé de 300 à 850 FCFA soit 183, 33 % d’augmentation, celui du pain artisanal de 500 à 600 FCFA (17 % d’augmentation), le sac de 50 Kg de riz ordinaire de 13 000 à 17 000 FCFA (21,43% d’augmentation).

INDUSTRIE

 

INDUSTRIE

Togo: Le gouvernement augmente le prix du ciment
Le gouvernement togolais a décidé d'augmenter le prix du ciment sur toute l'étendue du territoire national, à partir de ce jeudi, pour lutter contre les spéculations qui créent des pénuries volontaires dans le pays, selon une décision prise mercredi soir en Conseil des ministres. Ainsi, le prix de la tonne du ciment est de 81.000 F CFA contre 69 600 F précédement (pour le ciment produit par CIMTOGO), tandis que celui produit par le West african cement(WACEM), passe de 66.000 F CFA à 77 000 F CFA. Par cette décision, le gouvernement a voulu aligner le prix du ciment au Togo sur les prix pratiqués dans les pays voisins (Bénin, Burkina Faso, Ghana )où sont convoyés illégalement ce produit.
  Togo: la relance du secteur phosphate prend du retard pour les syndicats
Le secteur sinistré du phosphate au Togo, vital pour ce petit pays d'Afrique de l'Ouest, est en cours de redressement depuis un an, mais cette relance est jugée trop lente par les syndicats qui avaient appelé à la grève cette semaine. Le phosphate est le premier produit d'exportation du Togo avec 40% des recettes. Mais la production s'est effondrée ces dix dernières années, passant de 5,4 millions de tonnes en 1997 à 800.000 en 2007. Selon des services techniques des mines, un arrêt de travail de 24 heures en début de semaine a occasionné à l'Etat une perte de plus de 140.000 dollars.

TOURISME

 

ECONOMIE

Le tourisme secteur clé pour le développement du Togo
Le tourisme reste un secteur sinistré au Togo. Je suis triste pour mon pays parce qu’il ne bénéficie pas des bienfaits du tourisme pour créer des milliers d’emploi du nord au sud. Faisons comme les pays développés, qui profitent des recettes du tourisme pour placer leur pays à la tête des pays qui accueillent des millions de touristes par an en créant des millions d’emplois dans l’interprétariat, l’excursionniste, l’animateur, l’agent d’accueil, le voyagiste, des taxis, la restauration, les sculptures, l’artisanat, la couture, les bars et cafés, des boutiques de vente des cartes postales et des souvenirs, des boites de nuit etc etc etc. Nos médias devraient couvrir les manifestations culturelles pour les faire connaître à la population togolaise et au monde entier.
  Togo: Pas de redressement économique en vue à court terme
Gangrenée par la corruption et la mauvaise gestion, l`économie togolaise ne pourra pas se redresser à court terme malgré le retour des principaux bailleurs de fonds, notamment de l`Union européenne (UE), estiment des spécialistes. Privé de ces aides internationales pendant 15 ans pour cause de déficit démocratique et de mauvaise gouvernance, le pays affiche une croissance en berne par rapport aux voisins régionaux. Négative entre 2001 et 2002, elle n`a pas atteint la barre des 2% entre 2004 et 2006, selon les principaux indicateurs macroéconomiques publiés en avril par l`Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

ECONOMIE

 

FINANCES

Togo: La Banque mondiale finance un projet de lutte contre la pauvreté
Le Projet de Développement Communautaire (PDC) qui vient d’être approuvé est financé par un don de la Banque mondiale d’un montant total de 17,2 millions de dollars. Le principal objectif visé est la lutte contre la pauvreté, à travers la réalisation et la consolidation des infrastructures socio-économiques de base au profit des communautés pauvres du Togo, principalement dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’eau et l’assainissement, et des activités génératrices de revenu. Concrètement, les fonds du PDC serviront à financer au moins 350 sous-projets que les communautés elles-mêmes auront identifiés comme leur étant prioritaires et qu’elles exécuteront elles-mêmes.
  Togo: accord avec le Club de Paris pour l'annulation de 347 millions de dollars de dette
Le Togo est parvenu à un accord jeudi avec le Club de Paris, groupe informel de créanciers rassemblant 19 des principaux pays industrialisés, pour l'annulation de 347 millions de dollars (225 millions d'euros) de dette, a annoncé jeudi le Club dans un communiqué. "A titre exceptionnel, au vu de la capacité de paiement très limitée du Togo, de la contrainte supplémentaire qui résulte de la forte hausse des prix des matières premières et des produits alimentaires, (...) aucun paiement n'est attendu de la part du Togo entre le 1er avril 2008 et le 31 mars 2011", indique le Club de Paris.Cet accord "conduit à l'annulation immédiate de 347 millions de dollars" de dette, est-il précisé.

NOEL

 

TOGO FMI

JOYEUX NOEL à tous
L'équipe de la rédaction vous souhaite de Joyeuses Fêtes, et forme pour cette nouvelle année les voeux d'amitié, d'espérance et de liberté pour le Togo.
  Déclaration de la Mission du FMI au Togo
« La mission et les autorités togolaises ont décidé de faire du budget 2008 un budget très prudent accordant la priorité aux dépenses consacrées à l’éducation, à la santé, à l’énergie, aux transports, et à la restructuration des banques et des entreprises publiques. L’exécution du budget nécessitera une rigueur soutenue destinée à renforcer la gouvernance économique, en particulier la gestion des dépenses et le suivi de l’exécution du budget.

AGRICULTURE

 

EAU

Mesures urgentes contre un foyer de grippe aviaire au Togo
Les autorités togolaises ont annoncé, mercredi, des mesures "urgentes" en réponse à la découverte, du virus de la grippe aviaire dans une ferme avicole à Sigbehoue. Un périmètre a été délimité autour du foyer incriminé et toutes les volailles qui s'y trouvent ont été abattues, incinérées et enfouies dans le sol. Au cours d'une conférence de presse tenue mercredi le Comité, se basant sur les résultats des dernières analyses faites en Italie, a confirmé de nouveau la présence du virus H5N1 au Togo et a annoncé les mesures prises pour contrer le phénomène.
  Togo: La pénurie d’eau s’étend à la capitale
La pénurie d’eau potable causée par la vétusté des infrastructures du réseau de distribution de Lomé, la capitale togolaise, a contraint près de la moitié des habitants de la ville à consommer l’eau des puits. Seuls 51 pour cent des 4,6 millions d’habitants que compte le pays ont accès à l’eau potable, mais jusque récemment, la capitale était relativement bien approvisionnée. A Lomé, où certaines maisons sont privées d’eau depuis plus de deux semaines, la population a recours aux vieilles pompes hydrauliques et aux puits des écoles ou des voisins pour se procurer de l’eau, ou achètent des bassines d’eau chez ceux qui ont la chance de disposer d’un forage dans leur maison. (Photo: Joel Gbagba)

TOGO - FMI

 

INDICATEURS ECONOMIQUES

Togo: Déclaration finale de la mission du FMI
  Togo : données socio-économiques
Après plus de 40 ans de dictature de la famille Gnassingbé, le Togo est confrontée à des problèmes sociaux engendrés par la dégradation de la vie politique et économique. Espérance de vie à la naissance : 51,6 ans, Taux d'alphabétisation des femmes : 39,6%, Population ayant accès à des équipements sanitaires : 34%, Taux de mortalité infantile : 80/1000. La réduction de la pauvreté est l'une des priorités que doivent s’assigner les futurs leaders Togolais. La question de la gouvernance, entendue au sens politique et institutionnel, participatif et économique, est une des principales contraintes de développement du Togo ; elle sera le principal enjeu dans les années à venir.

SOCIAL

 

TOURISME

Togo: Les travailleurs en grève de 24 heures le 30 novembre
L’Intersyndicale des travailleurs du Togo (ISTT), qui regroupe 5 organisations syndicales, a décidé d’observer une grève générale d’avertissement de 24 heures le 30 novembre courant, pour protester contre la non mise en oeuvre, par l’Etat des engagements pris dans le cadre du Protocole d’accord tripartite entre le gouvernement, le patronat et les organisations de travailleurs, indique un communiqué parvenu vendredi à la PANA à Lomé. Ce préavis de grève concerne tous les secteurs public, parapublic, privé et informel, indique le communiqué, qui précise que la revendication porte sur le paiement "immédiat" de deux mois d’arriérés de salaires et de pensions et de six mois d’arriérés d’allocations familiales.
  Togo : Les difficultés de l’industrie touristique togolaise
Dès les années 1960, avec la construction de l’hôtel Le Bénin, le premier gratte-ciel togolais, ce géant de 7 étages en bordure de mer, le Togo a connu son plein régime en matière touristique jusqu’en 1990, l’année du déclin programmé de ce secteur par le système Rpt et le dictateur Gnassingbé père. Nous verrons dans un premier temps, comment ce secteur fut lancé, les indicateurs économiques qui ont accompagné son développement, les avantages liés à l’environnement, ensuite, les inconvénients qui ont précipité son déclin, ainsi que l’imposture des politiques d’incompétences du système Rpt et les hommes non formés nommés par le dictateur père à la tête du Haut Commissariat au Tourisme pour exécuter le délit de « sabotage économique » du Togo.

BONNE GOUVERNANCE

 

TELECOMMUNICATIONS

Togo: Question de gouvernance....des dirigeants légitimes à la tête de nos entreprises!!!
Au Togo de Faure Gnassingbé, les modalités de nomination des dirigeants d’entreprises ne leur donnent malheureusement pas la légitimité qui leur est nécessaire dans la mesure où elles ne sont pas assorties des garanties minimales d’objectivité et de transparence. Nous tenons donc à rappeler au clan que les dirigeants doivent être choisis avant tout en fonction de leur expérience de management et à l’idéal, de leur connaissance du métier de l’entreprise. Cette connaissance du métier ne doit pas s’entendre au sens technique (erreur commise hier et aujourd’hui avec Dogbé le chinois et l’inénarrable Bikassam ; et peut être demain avec Edjéou ?) mais au sens de la compréhension des enjeux du secteur, des attentes des clients,....
  Togo : que nous réserve le conseil extraordinaire de Togotélécom ?
Un conseil « extraordinaire » du groupe Togotélécom va en effet se tenir cette semaine. C’est l’occasion pour la rédaction letogolais.com de s’ intérroger sur la qualité de ce conseil, son fonctionnement et surtout sur sa capacité à jouer pleinement son rôle de contrôle au sens anglo-saxon de « maîtrise » du management et de délibération des grandes décisions stratégiques et de gestion. Il ne fait aucun doute que ce conseil, dirigé par Kanikatoua Yao, le médiocre Directeur Général de la BTCI, n’est intrinséquement pas à même de faire face à ses obligations.

POLITICO-ECONOMIQUES

 

AFFAIRES

Togo: Les enseignements de la nomination imminente de E. EDJEOU à TOGOCEL
Concernant la société d’Etat TOGOCEL, il nous semble que cette décision de nommer E. EDJEOU – dont les contours semblent déjà actés par les protagonistes de cette affaire – est fort révélatrice sur la géographie du pouvoir ainsi que sur l’absence d’éthique et de sens de l’Etat dans l’entourage présidentiel. C’est pourquoi nous nous proposons d’analyser en plusieurs épisodes cette décision. Premiérement, Faure croit-il en son discours et si oui, est-il capable de le mettre en musique ? Derrière la prétendue ouverture affichée ostensiblement par le « nouveau » régime se cache en réalité une véritable recentralisation du pouvoir au profit exlusif des membres du clan. Pour preuve, la confiscation de tous les postes jugés juteux : Douane, Impôts, IFG, FER, Togotélécom ... et bientôt Togocel.
  Togo: Emile EDJEOU pressenti directeur de Togocel
Togo Cellulaire est l'un des fleurons de l'économie togolaise. Il constitue même, une sorte de régie financière pour le pouvoir togolais en quête constante de cash flow. Le poste de directeur général est donc un poste hautement stratégique. Il était auparavant occupé par un membre du clan Gnassingbé, Marc Bidamon, parent par alliance de Hubertine Gnassingbé. Depuis quelques mois, le poste est vacant et il est l'objet d'âpres batailles internes au sein du pouvoir. C'est ainsi que Emile EDJEOU un inconnu est pressenti pour occuper ce poste. L'homme dirige un cabinet de conseil en management référencé en Chine.

FINANCES

 

COMMUNIQUE

La BAD vient d’accorder un don de 3,3 millions de dollars au Togo
Le dernier geste de la Banque africaine de développement envers le gouvernement togolais prouve que cette institution ne finance pas que des projets de développement. En effet, la BAD, à par l’entremise du Fonds africain de développement (FAD), vient d’accorder un don de 3,3 millions de dollars au Togo en guise d’accompagnement de ce pays dans la normalisation de ses relations avec les différents partenaires au développement, apprend-on d’un communiqué de la banque. Il s’agit en fait d’un projet visant à renforcer les capacités de formulation, d’exécution et de suivi des politiques économiques du Togo
  Affaire Togo éléctricité et Etat togolais
Togo Electricité a signifié le 20 décembre 2005 à l’Etat togolais sa décision de résilier la Convention de Concession du service public de l’électricité au Togo en application des dispositions de ladite Convention. Cette résiliation est effective depuis le 22 février à 0h00. Cette décision fait suite à trois années de négociations entre Togo Electricité et le Gouvernement de la République Togolaise, dans le but de rétablir l’équilibre économique de la concession. (Communiqué)

FINANCES

 

MODE

Togo : Emprunt de 30 milliards de F CFA sur le marché financier de l'UEMOA.
L'Etat togolais, par le biais du Ministère de l'Economie, des Finances et des Privatisations a lancé le Lundi 16 Janvier 2006, un emprunt obligataire, par appel public à l'épargne, sur le marché financier régional de l'UEMOA. Cette opération de souscription qui sera clôturée le 17 Février prochain, a pour objet de fournir à l'Etat des ressources financiers pour réaliser et réhabiliter des infrastructures routières, relancer l'agriculture, redynamiser les secteurs de l'éducation et de l'agriculture et promouvoir les techniques de maîtrise de l'eau.
  Le stylisme togolais Fall Touré réactualise la tradition
Faire découvrir l’histoire par ce qu’elle comporte de culturel en matière de port vestimentaire, c’est à cet exercice que s’est livré le styliste togolais Fall Touré le 21 octobre 2005 à Gand en Belgique. L’artiste a invité son public à replonger dans des vêtements du 18è siècle conçus dans des matières ordinaires telles que la soie, le coton, les imprimés et les plissés agrémentées de dentelles qui ont donné un éclat particulier à l’événement.

TELECOMMUNICATIONS

 

FINANCE

Alcatel va déployer un réseau GSM/GPRS de 13 millions d'euros au Togo
Alcatel annonce la signature d'un contrat de 13 millions d'euros avec Togo Cellulaire, le principal opérateur mobile du Togo, pour l'extension et la modernisation de son réseau GSM dans l'ensemble du pays. Ce contrat confirme Alcatel en tant que principal fournisseur de solutions mobiles auprès de cet opérateur. Il a été remporté par Alcatel Shanghai Bell, la filiale d'Alcatel en Chine.
  Togo : Quand l’opportunité devient un gouffre financier
Le Burkina Faso a accueilli le 26 novembre 2004, le sommet de la Francophonie. Le budget alloué à l’organisation de cette manifestation a fait l´objet d’une grande transparence qui laisse espérer que le Burkina profitera au mieux de l’opportunité qui lui a été ainsi offerte. Un constat qui rappelle douloureusement que le Togo n’a pas su profiter et s’est même fait spolier dans l’organisation d’une manifestation similaire : le 36e sommet de l’Union africaine en 2000. Retour sur un gouffre financier dont les Togolais sont, comme d´habitude, les seuls à pâtir.

TRANSPORT

 

TRANSPORT

De nouveaux péages au Togo
Dans quelques semaines, certaines routes reliant la capitale togolaise aux frontières des Etats limitrophes accueilleront des postes de péages. Les autorités du pays expliquent leur choix par la nécessité de récolter de l’argent pour l’entretien des routes. Les usagers et les syndicats crient au racket.
  Finalair : Escroquerie de haut vol ?
La compagnie aérienne togolaise, Finalair, créée par Guy Ametana semble être à l’origine d’une escroquerie. Des billets ont été vendus par la compagnie cet été, sur le tronçon Paris-Lomé, sans qu’aucun vol n’ait été effectué. Témoignages éloquents de victimes.

AGRICULTURE

 

ENERGIE

Quel avenir pour le coton togolais après Cancùn ?
A l’instar du Bénin, du Burkina Faso,du Mali et du Tchad qui font front commun à Cancùn (Mexique) dans le cadre de la conférence ministérielle de l'OMC pour sauver le coton africain mis à mal par les subventions des pays du Nord, le coton togolais est menacé.
  Togo Electricité : panne ou délestage ?
Depuis quelques jours, Lomé et ses environs enregistrent des problèmes liés à la fourniture du courant électrique avec des baisses de tension et des coupures intempestives. C’est la répétition de l’expérience douloureuse de 1998, quand tout le pays avait subi un délestage d’environ quatre mois.

TELECOMMUNICATION

 

FINANCE

Le tarif des cabines téléphoniques
Un conflit ouvert est en cours au Ministère des télécommunications et à l’Autorité de Réglementation des Postes et Télécommunications du Togo. Il est né des suites de la protestation de l’Union Syndicale des Exploitants des Cabines téléphoniques du Togo (USECTO) à propos de l’harmonisation du prix de l’impulsion dans les cabines téléphoniques à 75 FCFA.
  Adoption du budget 2003
Le gouvernement togolais vient d’adopter le projet de loi de finance pour 2003 qui s’élève, cette année, à 179.181.413.000 francs CFA C’est 2,2% de moins que l’année dernière.

LES ARTICLES PRECEDENTS

•  10/04/2016 - Une délégation d’hommes d’Affaires du Maroc en prospection au Togo
•  28/03/2016 - Togo : Le résultat net positif des banques atteint 11 milliards de FCFA en 2015
•  26/03/2016 -  Togo : le Forum africain sur l’investissement hôtelier (AHIF) aura lieu les 21 et 22 juin à Lomé
•  26/03/2016 - Togo/Réhabilitation de la route Sokodé-­Bassar : le Fonds koweïtien accorde un prêt à l’Etat togolai
•  25/03/2016 - Le Togo émet des bons de trésor pour 35 milliards FCFA sur le marché régional
•  08/08/2015 - Togo : Comment l’aide publique au développement peut améliorer la gouvernance
•  03/08/2015 - L'Innovation, prise de pouvoir en Afrique
•  29/05/2015 - Quelles politiques pour l'émergence du Togo en 2030
•  27/01/2015 - Togo : Les sinistrés des incendies des marchés du Togo dénoncent
•  06/12/2014 - La Société Générale demande un agrément bancaire au Togo
•  03/11/2014 - Togo : Inauguration du poste de douane de Noèpé financé par UE
•  21/08/2014 - Togo : le Port autonome de Lomé s'agrandit
•  19/03/2014 - Togo : Réduction exceptionnelle de 75% des taxes sur les produits de première nécessité
•  12/03/2014 - Ecobank : Thierry Tanoh congédié
•  04/03/2014 - Ecobank: L ’assemblée générale extraordinaire du 3 mars temporise
•  18/02/2014 - Ecobank: la démission de Thierry Tanoh demandée
•  10/02/2014 - Togo : L’économiste Michel Khalife relève la duplicité de l’Etat dans le projet FNFI
•  31/01/2014 - Bisbille à la tête du Conseil National du Patronat du Togo
•  29/01/2014 - 19 milliards de dollars US de transferts illicites provenant du Togo
•  17/01/2014 - Togo : Le Rwandais Henri Byakaperi Kanyesiim nommé à la tête de l Office togolais des recettes
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...

OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS


INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)