01/10/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: Démarrage des opérations de révision des listes électorales

LOMÉ, 14 déc 2009 (AFP) – Les opérations de révision des listes électorales au Togo, en vue de la présidentielle du 28 février 2010, ont timidement démarré lundi à Lomé et dans la commune du Golfe (sud), a constaté l’AFP. La plupart des centres de révision des listes ont ouvert leurs portes en fin de matinée et en milieu d’après midi, de petites files
étaient visibles devant certains centres à Lomé.

L’opération concerne les nouveaux majeurs et ceux qui n’ont pas pu s’inscrire lors des législatives d’octobre 2007, a indiqué à l’AFP le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), Issifou Taffa Tabiou. « Les agents chargés de mener cette opération doivent également procéder à la radiation des personnes décédées. Ils doivent aussi délivrer des duplicata à ceux qui ont perdu leur carte d’électeur », a-t-il souligné.

Après Lomé et la commune du Golfe, la révision des listes va se poursuivre dans les autres localités du pays jusqu’au 10 janvier. Environ 1.275 kits d’enregistrement seront déployés sur l’ensemble du pays et plus de 750.000 cartes d’électeurs sont prévues pour ces opérations. C’est la deuxième fois que le Togo utilise des kits de recensement pour des cartes d’électeurs sécurisées avec photo numérisée. Ce matériel avait été utilisé lors des législatives de 2007, scrutin dont l’organisation a été saluée par la communauté internationale.

Lors de ces législatives, le nombre d’électeurs inscrits était estimé à 2,974 millions pour une population de plus de 5 millions d’habitants. L’élection du président aura lieu au scrutin uninominal majoritaire à un tour, selon la Constitution modifiée en 2002 par le Parlement.

Les partis du pouvoir et de l’opposition, opposés sur le mode de scrutin, ont échoué à s’entendre sur ce point, lundi, lors d’une médiation à Ouagadougou. Les premiers réclament un scrutin uninominal à deux tours, ce que rejette le Rassemblement du peuple togolais (RPT) du président Faure Gnassingbé.

AFP 141734 GMT DEC 09