27/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo/Impunité: Le CACIT interpelle Faure Gnassimgbe

DECLARATION DU CACIT APRES LE LANCEMENT DES
CONSULTATIONS NATIONALES EN APPUI A LA COMMISSION
VERITE JUSTICE ET RECONCILATION

C’est avec sérénité que le peuple Togolais a vu enfin le lancement des Consultations nationales à l’appui du « Processus Vérité, Justice et Réconciliation » par le Chef de l’Etat Faure Essozimna GNASSINGBE, ce 15 Avril 2008 au Palais des congrès de Lomé.

Le Collectif des Associations Contre l’impunité au Togo (CACIT), se réjouit du lancement de ce programme qui n’est que l’une des recommandations de l’APG, et qui devra à terme déboucher sur la mise sur pied de la Commission Vérité Justice et Réconciliation.

Le CACIT se voit rassuré d’autant plus qu’initialement le volet justice n’avait pas été inclus dans la dénomination de ladite commission. En effet, comment peut-on parler de réconciliation quand les auteurs de violences politiques courent les rues sans être inquiétés ? Comment parler de réconciliation quand les victimes se cachent par peur de représailles? Et comment parler de réconciliation s’il n’y a pas de cadre sécurisé prévu à cet effet?

Le CACIT espère vivement trouver dans ce lancement, non seulement une volonté politique du pouvoir en place de faire la lumière sur les événements historiques, mais aussi sur les différents cas de violations de droits humains qui ont entretenu l’impunité au Togo.

Le CACIT interpelle, ce faisant, le Chef de l’Etat, Faure Gnassimgbe, en sa qualité de premier magistrat, à faire lever les entraves judiciaires actuelles qui bloquent l’instruction des plaintes déposées par les victimes des événements survenus au Togo avant, pendant et après l’élection présidentielle du 24 avril 2005, par le parquet et par le juge d’instruction. Cela est d’autant plus urgent que certaines victimes ayant porté plainte ont vu leur situation médicale s’aggraver et ont même perdu leur vie.

Briser le cycle de l’impunité au Togo est l’objectif à atteindre au bout de ce processus qui doit traduire la fidèle aspiration des Togolais à la vérité et la réconciliation. C’est pour cela que le CACIT compte sur le soutien technique de tous les partenaires et surtout du Bureau des Nations Unies au Droit de l’Homme pour un heureux aboutissement de ce processus destiné à cimenter, à terme, la cohésion nationale.

Fait à Lomé le 22 Avril 2008
Le Président
Maître Zeus Ata Messan AJAVON

CACIT
320 rue Assiman
BP : 60605
Lomé TOGO
Tél. (+228) 933-07-63/ 936 57 58/ 924 82 81 _ 236 00 84 / 236 01 28/ 29 Fax : 220 26 35
@mail : cacitogo@gmail.com / Site web : www.cacit.org