28/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: Kofi Yamgnane s’inquiète des élections à un seul tour

L’élection d’Ali Bongo au Gabon, avec seulement 42% des suffrages, provoque son lot de mécontentement et de violences dans le pays. Une situation chaotique que le Togo avait lui-même vécue en 2005, avec l’élection contestée de Faure Gnassingbé.

Pour Kofi Yamgnane, candidat aux présidentielles au Togo, cet épisode montre une nouvelle fois la nécessité d’organiser des scrutins à deux tours, partout en Afrique. «De tels événements ne se seraient pas produits si le peuple gabonais avait eu la possibilité de départager lui-même les deux candidats arrivés en tête au premier tour, comme dans toute démocratie», estime en effet, l’ancien conseiller général du Finistère et maire de Saint-Coulitz.

Un effort conjoint de l’Europe et l’Afrique

Il appelle donc «l’Union africaine et l’Union européenne à s’engager et mettre toutes leurs forces pour aider à trouver les solutions permettant enfin le déroulement d’élections démocratiques, transparentes et équilibrées dans tous les pays d’Afrique, et en particulier pour la présidentielle de février2010 au Togo».