02/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo – La Coalition : les fraudes recensées dans les préfectures de Tandjoare et de Tone

Élections présidentielles 2005, région des savanes: fraudes recensées dans les préfectures de Tandjoare et surtout de Tone

(La Coalition (ADDI CAR CDPA PSR UDS-TOGO UFC))

Les fraudes signalées ont été favorisées par les dispositions du code électoral: dans chaque bureau de vote (BV) il y a le délégué du candidat de La Coalition contre 5 membres du RPT (4 de la commission administrative et un délégué du candidat du RPT)

I – DISTRIBUTIONS ILLÉGALES DE CARTES D’ÉLECTEURS PAR DES RESPONSABLES DU RPT

– Zakari, Conseiller à la Mairie de Dapaong: Ecole Centrale
– Lalbabe Dahli: Ecole Centrale;
– Chef canton de Dapaong: Mission;
– « Kadhafi »: CEG Ville;
– Yendare: Quartier Kombologa
– Thiem Soleil: Quartier Konkouaré
– Songuine Bontchil: Service de conditionnement
– Damtaré Flindjoa: Yanyane;
– Yabondjoa Tilate: plusieurs quartiers de Tône;
– Kolani Yempapou, Secrétaire Général de la Préfecture de Tône: plusieurs village de Tône;
– Bamnante, Ministre, dans la plupart des cantons de la 1ère circonscription électorale de Tandjoaré;
– Bonante, député, dans la plupart des cantons de la deuxième circonscription électorale de Tandjoaré;
– Bagna Ogamo, ancien ministre, dans la préfecture de Kpendjal, mais surtout dans le canton de Naki Est;
– Yentchablé Yanda, ancien ministre: plusieurs quartiers de Tône;
– Mme Kolani Yempapou, Epouse du Secrétaire Général de la Préfecture de Tône. Elle a en outre fait voter des mineurs avec la complicité d’agents des forces de l’ordre.
– Etc.
II – BOURRAGE DES URNES
Le bourrage d’urnes peut être vérifié par l’identité des empreintes digitales de plusieurs bulletins de vote dans la même urne.

2.1 Utilisation abusive des procurations

Utilisation de vote par procuration: en moyenne 50 procurations par bureau de votes. Exemple: à l’école primaire catholique de Dapaong (bureau de vote (BV) 1003) environ 150 procurations photocopiées et remplies ont été distribuées à des militants du RPT pour voter;

A Nanergou, dans les BV 3032, 3033, 304 et 3035, plus de 200 procurations signées par le préfet et le président de la délégation spéciale de la commune ont été remplies par l’infirmier retraité GBANYOBDJOI Léne et distribué à des militants du RPT lors du scrutin

2.2 Bourrage des urnes par l’équipe de supervision de la CELI constituée par le Président de la CELI (Bidassa E.), Yarbondjoa Tilate et Mondo Ibrahim

Le Président de la CELI fait sortir le Délégué du candidat de La Coalition. Ceci permet alors à ses accompagnateurs de bourrer les urnes avec des bulletins déjà préparés à cet effet. Cela a été notamment le cas dans les BV 1050, 1051, 2037; 3031; 3005.

2.3 Bourrage avant le début du scrutin

Dans les quatre BV de Timbou centre (BV 4019, 4020, 4021, 4022), de Bouadé (BV 4033, 4036), de Goulougousi (BV 4037), Sam-naba (BV 4028), Namlog (BV 4031), les urnes ont été bourrées avant l’heure d’ouverture officielle du scrutin. Parmi les auteurs: Timbou: Issa Mogoré Malick

2.4 Bourrage des urnes au moment du dépouillement

Les présidents des BV, lors du dépouillement du scrutin sortent les bulletins pré votés de leurs poches pour les ajouter au lot de bulletins sortant des urnes.

2.5 Renvoi des délégués de La Coalition des BV au début du scrutin Expulsion intermittente des délégués de La Coalition des bureaux de vote. Bureau de vote 3051 le délégué du candidat de la Coalition a été transporté par le préfet à son bureau toute la journée malgré l’intervention des superviseurs de La Coalition Bureau de vote 10024: arrestation du délégué du candidat de La Coalition Worgou et Zomouta intégration des BV par le délégué du candidat de La Coalition à partir de 10h30 malgré l’intervention des superviseurs de La Coalition alors que les opérations de vote ont démarré à 6h30.
Bassoudougou (BV 3016, 3017) Tanlona (BV 3014), Naki Ouest Centre (BV 3008 à 3013), Namongue (BV 1062, 2038), Worgou (BV 1022, 1023), Djakple Nague (BV 3051). Lalle Takpandja a fait expulser les Délégués du candidat de La Coalition des BV dans le canton de Bienkouri.

2.6 Bastonnade et renvoi du public lors du dépouillement

Exemple: Ecole Centrale de la ville de Dapaong (BV 1004 à 1007)

2.7 Vote des mineurs et des étrangers

BV 1003; 1047; 1064

CAS ILLUSTRES DES BOURRAGES D’URNES

Le juge Bayentin, président de la CELI de Tandjoaré a remis les mandats des délégués du candidat de La Coalition après 5h30, le 24 avril, en ayant soin de rappeler qu’aucun délégué ne pouvait être admis dans un BV s’il n’est pas muni dudit mandat. Il fallait réussir à remettre à chaque délégué le mandat alors que les opérations de vote devaient démarrer à 6h30. Mission quasi impossible. Ceci devrait donner du temps aux membres des BV, militants du RPT de disposer de temps pour bourrer les urnes.

Bureau de vote 4036: Canton de Bouade; sous préfecture de Cinkansé de 2ème circonscription électorale: maîtrise physique du délégué du candidat de La Coalition par le président du bureau de vote alors qu’un des membres du bureau de vote bourrait l’urne: résultats: nombre d’inscrits: 1050; nombre de votants: 1054

Dans le bureau de vote n° 2008 de la deuxième circonscription électorale de Tandjoaré, les électeurs ont réussi à vider l’urne avant le début du vote: 218 bulletins ont été ainsi vidés: résultats après au dépouillement: Faure 39 voix; Akitani: 235

LA DISTRIBUTION ANARCHIQUE DES CARTES D’ÉLECTEURS ET LES VOTES MULTIPLES ORCHESTRÉS PAR LE MINISTRE KANTCHATI, SONT LA PRINCIPALE CAUSE DES VIOLENCES QUI ONT MARQUÉ LE SCRUTIN DU 24 AVRIL À MANGO

III. INFLUENCE DU VOTE

Les autorités locales du RPT et les dignitaires de la sensibilité présidentielles venus de Lomé sont passées de BV en BV pour agir psychologiquement sur les délégués de la CELI et de la coalition. Celles-ci ont tenté de corrompre les délégués de la CELI et du candidat de La Coalition (Cinkassé, Dapaong); Bureau de vote 3046: le superviseur de La Coalition Lamboni Koussak a été molesté par le député Damtaré Flindjoa du RPT

IV – PRÉSENCE D’UN VÉHICULE SURMONTÉ D’UN CANON TOURNÉ VERS LE BUREAU DE VOTE NAKI OUST CENTRE, Ecole du camp (BV 1025, 1026); Maison Cornevin de Dapaog (BV 1001, 1002, 1065).

V – TRANSPORT DES URNES DE PRESQUE TOUS LES BV APRÈS LE SCRUTIN VERS LA CELI PAR LES MILITAIRES

VI – DÉPOUILLEMENT DU SCRUTIN PAR LES MILITAIRES APRÈS RENVOI DES DÉLÉGUÉS CELI ET DE LA COALITION (Exemple à Tchiègle: BV 1061 et 2019)

VII – NON ADMISSION DU DÉLÉGUÉ DU CANDIDAT DE LA COALITION ÀLA CELI TONE

VIII – CONTRAIREMENT AUX DISPOSITIONS DU CODE ÉLECTORAL:

– Les urnes ont été collectées par les militaires qui les ont convoyées sans escorte des membres du BV au siège de la CELI;
– Dépouillement des urnes sans la présence du public dans la plupart des bureaux de vote de la commune de Tône; le dépouillement n’a pas été fait à haute voix dans la plupart des BV;
– Tône: Expulsion du délégué du candidat de la Coalition près la Commission administrative de Tone lors de la centralisation des résultats à la préfecture;
– Naki Ouest: le colonel LEMOU, Commandant de la Garnison de Nioukprouma, 4ème RIA, est venu, accompagnés de ses éléments pour une supervision. Lors du dépouillement le président du bureau de vote (BONGUE) a fait verser les bulletins de vote sur lui-même et en a profité pour introduire des bulletins frauduleux.
– Dépouillement des urnes du centre de vote de Naki Ouest en présences de membres de force de l’ordre (7) dans une 4×4 surmontée d’un canon;
AUTRES CAS SPÉCIFIQUES DE LA PRÉFECTURE DE KPENDJAL

Important lot de procurations signalé au BV 1001.
Même phénomène au BV 1007, où le président du BV sort de son sac un impressionnant lot de procurations qu’il s’st mis à signer et à distribuer aux électeurs militants du RPT.

1ère circonscription électorale, canton de Borgou, BV 1007, lieu magasin SOTOCO Kpaporga

Ouverture du BV à 6h00 au lieu de 6h30

Cartes multiples par des électeurs sans procuration. La plupart des électeurs détiennent plusieurs cartes dont ils ne connaissent pas les noms des propriétaires. Certains prétendent détenir les cartes de leurs parents (père, mère, épousent) ont-ils ne connaissent pas les noms. Cette opération a été organisée par Mr Walenga Yandja, employé d’une des entreprises de téléphone mobile, revenu de Lomé pour la circonstance. Il a ravitaillé également son petit frère, le sous chef du village de Kpaporga.

A 15h42, le Dr Sandani Jules de la mouvance présidentielle (Bon Secours Lomé ?), revenu de Lomé, fait son entrée dans le BV 1007 et demande à s’entretenir avec le Président du BV. Après cet entretien, ce dernier déclare qu’il interdit au délégué du candidat de La Coalition et à celui de la CELI de vérifier quoi que ce soit car ils ne sont que de simples observateurs. Il est soutenu dans ces propos par un des aents des forces de sécurité.

A 16h10, le président du BV fait appel à toute une foule de jeunes gens parmi lesquels la majorité avait déjà voté. Des gens viennent voter, sortent se remettent en ligne et reviennent revoter, ainsi de suite.

Refus catégorique du président de BV au rapporteur de poursuivre le décompte des non votants alors que celui-ci se chiffrait à 35.

Après le décompte des voix de chaque candidat, refus également de revérifier le nombre réel des bulletins nuls affirmant qu’il n’y a pas de bulletins nuls, alors que ceux-ci étaient étalés devant les membres du BV.

A la question du délégué du candidat de la Coalition de vouloir connaître le nombre réel des non votants, le Président du BV lui répond à la surprise générale, que tout le monde a voté. Puis le rapporteur commence la rédaction du BV. Le Président me demande de signer le PV. Dans la mesure où il n’a pas accepté retenir sur le PV mes observations, prétextant qu’il faisait nuit, j’ai refusé de signer la fiche des résultats.

EN CONCLUSION, LES RÉSULTATS DE BEAUCOUP DE BUREAUX DE VOTES DE LA REGION SONT FRAUDULEUX ET NE TRADUISENT PAS L’EXPRESSION DES ÉLECTEURS.