01/07/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo : la diaspora sonne la charge de la mobilisation à Paris

A l’invitation du Comité Togolais de Résistance (CTR), de nombreux Togolais se sont rassemblés lundi devant les bureaux de l’Ambassade togolaise à Paris .Objectif : exprimer la colère des Togolais de l’extérieur face au coup de force ourdi par la mafia du clan Gnassingbe depuis la mort du dictateur et afficher clairement la mobilisation de la diaspora à faire échec à la machination en cours à Lomé.

Par Franck EKON

Environ 500 Togolais, soutenus par de nombreux amis du pays n’ont pas voulu se faire conter l’événement. En dépit du caractère précipité de l’invitation, la forte affluence devant les locaux de l’ambassade du Togo à Paris témoigne de l’intérêt que les Togolais vivant à l’extérieur éprouvent pour la situation qui prévaut actuellement dans leur pays. Et ce n’est certainement pas le déploiement massif des forces de police aux alentours de l’Ambassade qui aurait pu dissuader les organisateurs de la manifestation.

De 18 heures, la rue Alfred Roll, site de la représentation diplomatique togolaise s’est retrouvée inondée de manifestants venus à l’appel du CTR pour condamner le coup d’Etat perpétré par un groupe d’officiers et qui a abouti samedi à l’intronisation de Faure Gnassingbé comme nouveau monarque togolais. C’est Isidore Latzoo, qui donne le ton : « cette mascarade n’ira pas loin ; ce groupe d’usurpateurs qui complote une fois de plus contre les Togolais, nous trouvera sur sa route. ». Dans son message à la foule déchaînée, le président du CTR a rappelé que la lutte pour l’éradication définitive de la dictature doit être intensifiée surtout en ces moments délicats où les héritiers du potentat décédé tentent d’ouvrir une nouvelle page de l’étouffement des aspirations populaires.

« Faure Dehors, nous sommes le peuple », « Non à l’instauration d’une monarchie héréditaire sur la terre de nos aïeux », « Peuple Togolais, réveille-toi, l’heure de la liberté a sonné », pouvait-on lire sur des banderoles déplorés par les manifestants devant les bureaux de l’ambassade. Mais ce sont surtout les slogans repris en chœur par les manifestants, rythmés par des coups de sifflet qui entretenaient l’ambiance sur les lieux. « Libérez le Togo » « Faure putschiste », « Chirac complice », scandaient les manifestants. Pour les Togolais de France auxquels sont venus se joindre d’imposants contingents de compatriotes d’Allemagne et de Belgique, rien n’était de trop pour démontrer leur écœurement par rapport aux nouveaux développements de la situation politique dans le pays.

« Nous n’accepterons jamais cette nouvelle prise en otage de notre pays par des gens sans foi ni loi ! » a martelé le président du CTR devant un auditoire complètement en phase avec la détermination affichée par les responsables de l’association. Malgré des difficultés de sonorisation pendant la manifestation, le message n’a, en définitive, eu aucun mal à passer. Expliquant que les véritables enjeux d’une libération du Togo résident dans la capacité des Togolais à affronter résolument les instigateurs du putsch de samedi, M. Latzoo a exhorté les participants à redoubler d’ardeur pour en finir avec « ces ennemis du peuple ».

D’autres manifestations sont prévues dans les prochains jours dans la capitale française afin de maintenir éveillée la flamme de la résistance des Togolais de l’extérieur.

La rédaction letogolais.com