03/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo : La police disperse les militants du FRAC en prière l’Eglise Presbytérienne Salem

Des policiers déployés en grand nombre au quartier Hanoukopé à Lomé, ont dispersé ce mercredi à 12h30 GMT, des militants du FRAC. Ces derniers se sont mobilisés en grand nombre, à l’appel de leur « élu » Jean-Pierre Fabre, pour réunion de recueillements et de prières à de l’Eglise Presbytérienne Salem.

Le contingent conduit par le Commissaire Assih n’a ménagé ses efforts pour charger les militants prieurs avec des grenades lacrymogènes. Ils ont également sauvagement bastonné à coup de matraques. La situation devient de plus en plus tendue. Des jeunes qui se sont repliés ont barricadé les routes. Un grand vent de panique totale souffle sur la capitale, les stations d’essence ont fermé.

Pour le Commissaire Assih, les militants du FRAC sont interdits de prier avec les fidèles de l’Eglise Méthodiste Salem de Hanoukopé. Kagba Charles, le Pasteur de l’Eglise a dit regretter cette attitude des gendarmes. Jean-Pierre Fabre et les autres leaders du FRAC invitent les togolais à être encore plus nombreux à la marche de samedi 24 avril et que leur vœu pour que la crise togolaise trouve une fin heureuse soit exhaussé.