06/10/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: La presse s’interroge sur la nommination du Premier ministre

Lomé, 07/11/07-La presse togolaise s’interroge cette semaine sur la nomination du prochain Premier ministre et la formation attendue du gouvernement à l’issue d’un scrutin remporté par le Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir).

« Le Regard » donne le ton avec l’article intitulé: « Les secrets d’une élection: tractations pour l’entrée de l’UFC (Union des forces de changement, opposition) au gouvernement ». Le journal évoque la visite de l’opposant Gilchrist Olympio au président Compaoré à qui il aurait remis un document retraçant les « conditions » de participation de son parti au futur gouvernement.

« Qui succèdera au Premier ministre Agboyibo? », s’interroge pour sa part « Le Magnan Libéré ». L’hebdomadaire note que les « intentions se dévoilent déjà », et la tâche ne sera pas facile pour le président de la République.

« La course à la primature est déjà ouverte et des tractations se font en coulisse », ajoute « Le Magnan Libéré » qui croit savoir que « plusieurs personnalités des partis politiques sont en train de faire des clins d’œil au jeune président Faure Gnassingbé afin d’être dans ses bonnes grâces ».

« Qui de l’UFC, du CAR ou du RPT sera le nouveau locataire de la primature? », se demande « Agni » (L’Abeille), soulignant que « d’autres surprises sont attendues ».

« Premier ministre: un nom circule », titre « Le Forum de la semaine » qui confie que le nom qui circule le plus est celui de Elom Komi Dadzie, un ex-ministre des Finances, tête de liste dans Lomé-commune des Indépendants regroupés au sein du « Gong ». Ce « technocrate » n’aurait pas « trop d’ambitions politiques », précise le journal.

« L’Indépendant Express » écrit que l’actuel Premier ministre Yawovi Agboyibo, « veut se maintenir » et son prédécesseur Edem Kodjo, président de la Convergence patriotique panafricaine (CPP) active « ses réseaux » pour revenir à la primature.

Le journal qui cite toute une liste de probables premiers ministres, fait savoir que le professeur Messan Gnininvi, de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) est « très intéressé » et Patrick Lawson, vice président de l’UFC est « courtisé ».