06/10/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: Le CAR estime ne pouvoir prendre part à la réunion convoquée par Faure Gnassingbé

COMITE D’ACTION POUR LE RENOUVEAU CAR

COMMUNIQUE DE PRESSE
Concernant la réunion du Comité de suivi, convoquée par le Chef de l’Etat pour le 07 Mars 2009

Le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) a adressé, ce Jeudi 05 Mars 2009 au Secrétaire Général de la Présidence de la République, la correspondance ci-après :

« Monsieur le Secrétaire Général,

J’accuse réception de votre correspondance N°085/PR/SG du 04 mars 2009 par laquelle vous avez bien voulu inviter le CAR à prendre part à la réunion du Comité de suivi convoquée par le Président de la République pour le 07 mars 2009 à l’Hôtel Sarakawa.

Il ressort de votre courrier que la réunion en question a pour objet à la fois de régler les divergences d’interprétation que le Chef de l’Etat aurait constatées entre les signataires de l’APG sur la composition du Cadre Permanent de Dialogue et de faire le point sur la mise en œuvre de l’APG après deux ans d’application.

Le CAR tient à souligner qu’aux termes du point 5.8 de l’APG : « en cas de différend sur l’interprétation de tout ou partie de l’Accord, y compris les modalités d’organisation et de déroulement des opérations électorales, les parties signataires conviennent de s’en remettre à l’arbitrage du facilitateur ».

Le règlement des divergences d’interprétation des dispositions de l’APG relève donc de la compétence non du Comité de suivi, mais du facilitateur à qui il revient de procéder, le cas échéant, à la consultation des parties entre lesquelles existent les dissensions relevées.

Il est inapproprié de faire de l’amalgame entre l’arbitrage des divergences d’interprétation de l’APG et l’évaluation du niveau de réalisation des engagements convenus par les parties prenantes au Dialogue national.

Le CAR estime dans ces conditions ne pouvoir prendre part à la réunion du Comité de suivi convoquée pour le 07 mars 2009.

Fait à Lomé, le 05 Mars 2009
Le Président National,
Me Paul Dodji APEVON

——————————-

COMMUNIQUE DE PRESSE CAR

Le mardi 03 mars 2009, une délégation du CAR conduite par son Président, Me Dodji APEVON, a été reçue par le Chef de l’Etat.

Entre autres sujets abordés lors de la rencontre, il a été question essentiellement de l’élargissement du Cadre Permanent de Dialogue et de Concertation (CPDC) à d’autres formations politiques notamment aux partis qui ont pris part au Dialogue National de 2006 à l’issue duquel a été signé l’Accord Politique Global (APG).

La délégation du CAR a fait observer au Chef de l’Etat que si les partis politiques (CAR, CDPA, CPP, PDR, RPT et UFC) qui ont pris part au Dialogue National de 2006 et au Dialogue inter-togolais de 1999 ont été cooptés par les acteurs politiques, s’agissant en revanche de la composition du CPDC, le Gouvernement d’Union Nationale comprenant le CAR, la CDPA, la CPP, le PDR et le RPT a laissé le choix aux électeurs, en décidant le 14 mai 2007, c’est-à-dire avant la tenue des élections législatives du 14 octobre 2007 que seules les formations politiques qui auront recueilli 5 % des suffrages lors de ce scrutin, pourront y siéger.

Le CAR a déclaré en conséquence au Chef de l’Etat que la composition du CPDC issue de la volonté exprimée par les électeurs dans le cadre des dispositions définies par l’APG ne saurait être remise en cause par un arrangement entre les acteurs politiques.

Fait à Lomé, le 04 mars 2009
Le Président National,
Me Dodji APEVON