02/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo : Les forces armées togolaises sur le pied de guerre pour les Présidentielles 2015

A l’approche des élections présidentielles auront lieu au Togo au premier trimestre 2015, le gouvernement a annoncé jeudi la création de la Force Sécurité Elections Présidentielles 2015 ( FOSEP 2015). Un dispositif similaire avait été mis en place lors de la présidentielle de 2010 et des législatives de 2013 qui ont permis au pouvoir de Faure Gnassingbé de verrouiller la fraude électorale au Togo.

Cette armée de répression post-électorale sera placée sous la supervision de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) dominé à 80 % par les membres actifs du parti au pouvoir (RPT/UNIR/UFC). Cette institution sera sous le commandement opérationnel du ministère chargé de la Défense.
L’objectif est d’assurer le contrôle de la fraude électorale et de maintenir l’ordre public avant, pendant et après les opérations de bourrage des urnes.

Le conseil des ministres du jeudi 9 octobre 2014 a également procédé à plusieurs nominations dans le rang des forces armées togolaises. Le directeur de la gendarmerie nationale, Awoki Panassa est remplacé par Massina Yotroféï, jusque là chef des renseignements nationaux. L’ANR sera désormais dirigée par le lieutenant Colonel Kolemega. Le colonel Panassa est détaché de la présidence. La première région de la gendarmerie est remise au lieutenant-colonel Apkovi Kossi ; celle de la 2è région est confiée au lieutenant-colonel Amana kodjo.

Les nominations

– Capitaine de Vaisseau Takougnadji Nayo, chef d’Etat major de la marine nationale
– Colonel Awoki Panassa, chef d’Etat major Particulier
– Lieutenant col. Massina Yotriféï : Directeur de la gendarmerie nationale
– Lieutenant col. Kolemega Kassawa, Directeur général de l’Agence Nationale de renseignement ANR
– Commandant Alaharé Dimini Coordonnateur de l’agence de la sureté de l’aéroport Gnassingbé Eyadéma
– Lieutenant col Akpovi Kossi, Commandant de la 1ère région de gendarmerie
– Lieutenant col Amana Kodjo, commandant de la 2è Région de gendarmerie
– Colonel Klegnon Kodjo Commandant de la 1ère région militaire
– Colonel Kpakpabiya Commandant de la 2è région militaire