30/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: les révolutionnaires et les opportunités cruciales

«En politique comme à la guerre, le moment perdu ne revient plus»
Napoléon 1er, Comment faire la guerre. Ed. Mille-et-une-nuits, Paris, 2003, p.24.

Dans mon article [La révolution togolaise semble (enfin !) s’acheminer vers son dénouement->http://www.letogolais.com/article.html?nid=7334], publié le 21 février 2012 j’ai dit, selon mon humble entendement, ce que l’ont doit comprendre par Révolution politico-sociale. Cette définition proposée gardée à l’esprit, à savoir « le renversement, la désintégration radicale, totale, à 360°, d’un régime politico-social néfaste… », il va de soi que les révolutionnaires sont, avant toute chose, des hommes et des femmes intègres ; ils ne sont pas des machiavéliens ; ils ne croient nullement que n’importe quelle fin justifie n’importe quel moyen. Les révolutionnaires ne sont pas non plus des opportunistes ; ils ne sont pas des girouettes qui ne bougent que suivant le vent qui leur est favorable.

Cependant, les révolutionnaires se doivent de saisir au bond les circonstances, les évènements et les opportunités sociopolitiques cruciaux, propices, susceptibles de leur permettre de booster leur combat salvateur.

Dans cet ordre d’idées, en 2005, la LTDH, Joseph Kokou Koffigoh et [les Nations Unies avaient produit un rapport->http://www.letogolais.com/pdf/Rapport_ONU_Togo.pdf] concluant que l’oligarchie de nouveaux riches du clan gnassingbéen avait été coupable du massacre de respectivement de 800 (huit cents), 150 (cent cinquante) et de 500 (cinq cents) vies humaines togolaises. Ainsi donc, nous, les cadres responsables de la Révolution togolaise démarrée le 05 octobre 1990, n’aurions-nous pas dû saisir cette inestimable perche à nous tendue par la Dialectique de la Nature pour bouter dehors ladite oligarchie ?! Hélas rien n’y fit !

Mais aujourd’hui, [l’affaire du rapport 2012 de la CNDH->http://www.synergietogo.com/IMG/pdf/SynergieTogo_Analyse_Rapport_CNDH_republicoftogo.pdf] ne devrait-elle pas être brandie par nous pour résoudre, de manière résolue et définitivement, la question togolaise qui n’a que trop duré ?!

J’ai dit ! Que ceux qui ont des oreilles entendent !

Lomé, le 29 Février 2012

Par Godwin Tété

LIRE EGALEMENT:
[La révolution togolaise semble(enfin!) s’acheminer vers son dénouement->http://www.letogolais.com/article.html?nid=7334]