05/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: l’opposition maintient ses exigences

LOME, 26 février (XINHUANET) — Les six partis de l’opposition traditionnelle togolaise ont maintenu, samedi au cours de leur meeting à Lomé, leur plate-forme de sortie de crise rendue publique vendredi par le leader du CAR, Yawovi Agboyibo.

Le collectif des six partis CAR, CDPA, ADDI, PSR, UDS-Togo, salue positivement la décision de Faure Gnassingbé de démissionner pour faire avancer les institutions républicaines mais fait remarquer que sa plate-forme n’est satisfaite.

Il maintient le retour à la légalité constitutionnelle qui, disent les partis, signifie le retour de Fambaré Natchaba Ouattara à la présidence de l’Assemblée nationale. L’élection de Abass Bonfoh, a indiqué M. Agboyibo, n’est pas acceptable, soulignant qu’il y a eu quand même des efforts.

Le départ de Faure Gnassingbé étant acquis, le collectif dont M. Agboyibo assume la présidence tournante, exige que la classe politique entre en discussion pour chercher une solution consensuelle à la crise.

Pour obtenir satisfaction de sa plate-forme, le collectif des six partis a retenu, dit-on, une panoplie de manifestations hebdomadaires dans le respect des règlements des libertés publiques.

Il a laissé entendre continuer les contacts avec la CEDEAO et remercier les présidents Mamadou Tandja du Niger, Wade du Sénégal, et Obasanjo du Nigeria auprès desquels les leaders des six partis entendent envoyer des émissaires prochainement.