25/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: Message de La Coalition

La gestion de la crise par La Coalition est jugée catastrophique par beaucoup de compatriotes: pas de communication et absence de lisibilité des actions et des stratégies de La Coalition depuis quelques jours, voire semaines. Ces sentiments de frustrations sont dans bien des cas, fondés et justifiés.

La Coalition a certainement failli pour ne pas avoir anticipé le fait que malgré le rapport de la Délégation de l’UE à Lomé, la Commission de l’UE prendrait acte des résultas proclamés par la Cour Constitutionnelle.

La Coalition n’a pas également anticipé le fait que tout en reconnaissant les irrégularités qui ont entachées le scrutin du 24 avril, les États-Unis reconnaîtraient l’élection de Faure. La Coalition n’a pas aussi anticipé que la Communauté Internationale aurait passé à pertes et profit, l’assassinat de plus d’une centaine de concitoyens, et de plusieurs centaines de blessés graves. Si elle avait prévu que le régime en place userait de fraudes et de violence, la Coalition n’a pas imaginé que cette violence serait si brutale et qu’elle se solderait par un minimum de cent morts, de plusieurs centaines de blessés graves et de dizaines de milliers de réfugiés. La Coalition n’a pas eu les capacités pour imaginer que des Togolais pouvaient entrer la nuit dans des maisons d’autres Togolais lorsque ces derniers dormaient, pour les tabasser, leur tirer dessus ou leur fracasser les membres parce qu’ils ont commis le crime d’avoir supporté la candidature de Emmanuel Bob Akitani! Cette prédisposition du régime en place à user d’une violence inouïe dans l’indifférence totale et complice de la Communauté internationale, n’a pas été prévue par La Coalition. La Coalition prie les Togolaises et les Togolais de l’en excuser.

Comme les Togolaises et Togolais visant la promotion de la démocratie au Togo, les membres de la coordination de La Coalition ont été touchés dans leur chair par les évènements de ces derniers jours. Ils ne sont pas prêts à oublier les sacrifices que se sont imposés les jeunes et toux ceux qui sont grièvement blessés, ou morts ou ont été contraints de quitter leur domicile, de quitter ceux qui leurs sont chers pour se réfugier dans des pays étrangers ! Nous devons les avoir tous présents dans nos prières.

La quasi-totalité des Togolaises et Togolais a été grandement déçue du comportement de la Communauté Internationale et notamment de la CEDEAO. Cependant, La Coalition demeure convaincue que nous avons toujours besoin du concours de cette Communauté Internationale pour nous aider à trouver une solution à la crise que le Togo traverse depuis près de 15 ans.

La conduite d’une enquête internationale sur les crimes qui ont eu lieu au Togo après le 26 avril, pourrait accroître le sentiment de culpabilité de la part de la Communauté Internationale et de ce fait rendrait peut être certains de ses responsables plus réceptifs à notre cause. Des missions organisées par La Coalition dans les localités éprouvées actuellement en cours, permettront la collecte d’informations pertinentes et d’évaluer le concours dont les victimes des violences de ces derniers jours auront besoin. Le retour des réfugiés est également une préoccupation majeure de La Coalition.

Tout comme l’audit du scrutin du 24 avril, l’indentification des commanditaires de ces crimes, leur jugement et les sanctions prononcées à leur endroit sont des préalables à tout effort de sortie de crise.

Toutes les Togolaises et Togolais résidant au Togo ou à l’étranger ont un défi à relever. Nous avons l’impérieux devoir de faire savoir au monde entier que c’est un affront que le la CEDEAO vient de lancer au Togo, voire au continent africain tout entier. Ce que vient de faire la CEDEAO est une honte pour l’Afrique. Nous devons résister partout où nous sommes avec les moyens dont nous disposons. Nous devons faire savoir au monde entier que la culture de non violence des Togolaises et Togolais épris de paix, ne doit pas conduire à l’asservissement de ce peuple.

L’expérience de de Gaulle au cours de la deuxième guerre mondiale indique bien que si la résistance intérieure éprouve des difficultés, alors la résistance peut aussi être bien organisée de l’extérieur. La Diaspora doit continuer à mobiliser les ONG et les associations de droit des personnes. Les Gouvernements qui ont donné leur caution à l’élection de Faure doivent être harcelés par des manifestations et du lobbying. La diaspora en Europe doit se montrer d’une efficacité redoutable. Elle doit œuvrer en sorte que les recommandations du Parlement européen s’imposent aux gouvernements de leur pays de résidence. Les Gouvernements des pays de la CEDEAO ne doivent pas être épargnés. La Coalition pourra leur fournir toute information et documents dont elle aura besoin pour accomplir sa mission.

L’expérience a également montré que l’on peut obtenir des résultats avec la non violence. Dans tous les cas, il est important de noter que les actions de La Coalition se sont toujours inscrites dans la philosophie de la non violence. C’est par cette pratique que le Révérend Martin Luther King avait obtenu des avancées remarquables dans sa lutte pour la promotion des droits des noirs américains. Pour certains compatriotes, si les jeunes avaient des armes, le cours de l’histoire aurait changé le 26 avril en faveur de l’Opposition. La Coalition continue de penser qu’elle a fait le bon choix. Mais elle n’a pas le monopole de la Vérité. C’est d’ailleurs pour cette raison que certains prétexteront que (Martin Luther King) a obtenu des résultats grâce aux actions inspirées par des gens comme Malcom X, Stockley Carmichael, Edridge Cleaver, etc.

15 mai 2005

La Coalition

Aime Tchabouré Gogué