28/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: Paris appelle à la responsabilité

AFP – 09/03/2010 | La France exhorte les Togolais au « sens des responsabilités » et à résoudre tout contentieux électoral « dans le cadre des procédures légales », a indiqué mardi le ministère des Affaires étrangères, rappelant que les résultats de la présidentielle étaient encore « provisoires ».

« La France, comme l’Union africaine et l’Union européenne, appelle au calme et au sens des responsabilités de tous », a dit le porte-parole du Quai d’Orsay, Bernard Valero, au cours d’un point-presse. Il répondait à une question sur la contestation par l’opposition de la victoire du président sortant Faure Gnassingbé, crédité de près de 61% des voix.
« Nous appelons les Togolais à résoudre tout contentieux électoral éventuel dans le cadre des procédures légales », a-t-il ajouté.

Interrogé sur le point de savoir si la France reconnaît le résultat de l’élection présidentielle, M. Valero a observé que « la question ne se pose pas en ces termes » car « les résultats proclamés par la Commission électorale indépendante sont des résultats provisoires ». M. Valero a souligné que « le scrutin s’est déroulé dans le calme ». « La France souhaite rendre hommage à cet égard au peuple togolais pour le sens civique dont il a fait preuve », a-t-il dit.

Le principal adversaire de Faure Gnassingbé, Jean-Pierre Fabre, candidat de l’Union des forces du changement (UFC), a recueilli 34% des suffrages selon les résultats provisoires. Il conteste ces résultats et a appelé le peuple togolais à « la résistance ».
Le président sortant a reçu l’appui de l’Union africaine (UA), qui a confirmé mardi sa réélection et appelé l’opposition au calme.