30/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: Paris souhaite « un processus électoral transparent »

PARIS, 2 mai (AFP) – 20h29 – La France a émis le souhait que l’élection présidentielle du 1er juin au Togo, se déroule « à travers un processus électoral transparent », a indiqué vendredi soir le ministère des Affaires étrangères.

« Au lendemain des différentes annonces de candidatures », la France « forme le voeu que la campagne qui s’ouvre permette à toutes les opinions politiques de s’exprimer et de participer au débat à travers un processus électoral transparent », a indiqué le porte-parole adjoint du quai d’Orsay Bernard Valéro.

« En même temps qu’ils concourront au renforcement des pratiques démocratiques, ces éléments contribueront à la stabilité du Togo », a-t-il ajouté.

Le président Gnassingbé Eyadéma sera à nouveau candidat à l’élection présidentielle, au titre du Rassemblement du Peuple Togolais (RPT, au pouvoir) a annoncé jeudi le Premier ministre, Koffi Sama.

Il aura notamment pour adversaire l’ancien Premier ministre Edem Kodjo, candidat de la Convergence Patriotique Panafricaine (CPP, opposition).

Il y aura cinq autres candidats. En revanche, la candidature de l’opposant Gilchrist Olympio n’a pas été retenue par la Commission électorale nationale indépendante togolaise (CENI).