25/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo : voie sans issue pour la Cedeao et l’Union Africaine

L’article de letogolais.com « Gouvernement d’union nationale : une mystification » signé Eyidi Clara et Agou Wood a retenu toute notre attention. Au delà des commentaires et des réactions « à chaud », sept (7) points clés sont à souligner en vue d’alerter l’opinion publique internationale :

1/ Le peuple togolais est déterminé et fait face à un enjeu de survie,

2/ L’opposition togolaise n’a plus d’autre choix que de refuser la dictature et la tyrannie, et s’attend en permanence à des manoeuvres d’infiltration et de
déstabilisation,

3/ La France a choisi le camps du dictateur pour des raisons historiques (peur de l’Allemagne et des pays anglo-saxons) et bassement matérielles (manne des
détournement massifs de deniers publics au détriment des populations),

4/ La CEDEAO et l’Union Africaine ont démissionné : Mamadou Tandja a révélé une incompétence et un mépris criminel de la vie des populations togolaises sans défense. Quant à Olusegun obasanjo, son pays a trop besoin de l’appui français, ne serait-ce que pour une place au Conseil de sécurité des Nations Unies,

5/ A l’heure de la mondialisation, les USA, l’ONU et la communauté internationale font passer par pertes et profits les droits de l’homme au Togo, sur l’autel des exigences chiraquiennes, par ailleurs vivement contestées en France-même et en Europe,

6/ En réalité, ces calculs dérisoires sont voués à l’échec : Faure Gnassingbé n’a ni la carrure, ni le niveau de puissance qu’il lui faudra pour gouverner le Togo dans le contexte actuel. Il lui faudra en permanence tuer, tuer, et encore tuer.

7/ Le Peuple togolais est déterminé, en toute sérénité, à faire face à une lutte pénible, longue et de acharnée. Face à la dictature génocidaire chiraquienne de Faure Gnassimgbé, le combat populaire sera sans merci. La victoire est de toute évidence inéluctable.

Pour l’avenir.

Ken Kenny