26/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Un complot sur le dos des Togolais (RNDP)

Le RPT vient de confirmer une fois encore son passage en force.

La Cour constitutionnelle a proclamé les résultats ! Les jeux sont faits.

L’Accord politique global ayant été mal négocié, il est évident que les conditions d’organisation des élections s’en sont ressenties (composition du gouvernement, mise en place de la CENI, découpage électoral, mode de scrutin, réorganisation de la Cour constitutionnelle, etc…)

C’est pour cette raison que le RNDP avait, dans un premier temps, rejeté ces accords puis appelé à boycotter les élections organisées dans de telles conditions.

Malheureusement les faits nous donnent raison. La situation politique du Togo est beaucoup plus hypothéquée aujourd’hui qu’avant les élections législatives. Si les choses restent dans l’état, le clan Gnassingbé et ses acolytes ont encore de belles années devant eux. Surtout que l’Union Européenne va redevenir le bayeur de fond de la famille. D’ailleurs, il ne faut pas se faire d’illusion, en 2005, le Secrétaire général chargé de la coopération de l’Union Européenne, Louis Michel, était sur le point de faire rétablir la coopération entre le Togo et l’UE sans avoir observé de progrès significatif en ce qui concerne les 21 engagements pris par le gouvernement togolais, notamment en matière de droits de l’homme, quand Gnassingbé Eyadéma était décédé. L’UE travail pour ses intérêts ! Nous devons nous libérer nous même, sans attendre l’aide de quiconque et de surcroît des préfets du néocolonialisme français que sont les Omar Bongo, Blaise Compaoré, Sassou Nguesso, etc… qui ne font pas mieux chez eux et qui utilisent les mêmes recettes pour se maintenir au pouvoir et affamer leur population.

Le RNDP demande au peuple togolais de faire PRESSION sur l’UFC pour qu’elle RENONCE à faire partie d’un quelconque gouvernement d’union nationale que l’usurpateur Faure Gnassingbé va lui proposer, et de ne pas participer aux travaux du Parlement tant que justice ne soit rendue et sa victoire reconnue. Il est clair que la participation de l’UFC anéantirait toute forme de lutte à venir et réhabiliterait Faure et sa main mise sur le Togo, et le conforterait dans sa volonté de destruction du pays.

RNDP maintient fermement le FRONT DU REFUS qu’il a créé et invite toutes personnes qui croient en une véritable démocratie dans notre pays à se joindre à lui pour continuer le combat.

Le RNDP affirme haut et fort que le jour viendra où le Togo existera et vivra, débarrassé de ses dictateurs, usurpateurs et consorts. Ce jour n’est peut être plus très loin car notre détermination se trouve dans la justesse de notre combat.

Paris le 31 Octobre 2007 Pour le RNDP

Le bureau
Contact : rndp@hotmail.fr

31 octobre 2007
RNDP : UN COMPLOT SUR LE DOS DES TOGOLAIS

Le RPT vient de confirmer une fois encore son passage en force.

La Cour constitutionnelle a proclamé les résultats ! Les jeux sont faits.

L’Accord politique global ayant été mal négocié, il est évident que les conditions d’organisation des élections s’en sont ressenties (composition du gouvernement, mise en place de la CENI, découpage électoral, mode de scrutin, réorganisation de la Cour constitutionnelle, etc…)

C’est pour cette raison que le RNDP avait, dans un premier temps, rejeté ces accords puis appelé à boycotter les élections organisées dans de telles conditions.

Malheureusement les faits nous donnent raison. La situation politique du Togo est beaucoup plus hypothéquée aujourd’hui qu’avant les élections législatives. Si les choses restent dans l’état, le clan Gnassingbé et ses acolytes ont encore de belles années devant eux. Surtout que l’Union Européenne va redevenir le bayeur de fond de la famille. D’ailleurs, il ne faut pas se faire d’illusion, en 2005, le Secrétaire général chargé de la coopération de l’Union Européenne, Louis Michel, était sur le point de faire rétablir la coopération entre le Togo et l’UE sans avoir observé de progrès significatif en ce qui concerne les 21 engagements pris par le gouvernement togolais, notamment en matière de droits de l’homme, quand Gnassingbé Eyadéma était décédé. L’UE travail pour ses intérêts ! Nous devons nous libérer nous même, sans attendre l’aide de quiconque et de surcroît des préfets du néocolonialisme français que sont les Omar Bongo, Blaise Compaoré, Sassou Nguesso, etc… qui ne font pas mieux chez eux et qui utilisent les mêmes recettes pour se maintenir au pouvoir et affamer leur population.

Le RNDP demande au peuple togolais de faire PRESSION sur l’UFC pour qu’elle RENONCE à faire partie d’un quelconque gouvernement d’union nationale que l’usurpateur Faure Gnassingbé va lui proposer, et de ne pas participer aux travaux du Parlement tant que justice ne soit rendue et sa victoire reconnue. Il est clair que la participation de l’UFC anéantirait toute forme de lutte à venir et réhabiliterait Faure et sa main mise sur le Togo, et le conforterait dans sa volonté de destruction du pays.

RNDP maintient fermement le FRONT DU REFUS qu’il a créé et invite toutes personnes qui croient en une véritable démocratie dans notre pays à se joindre à lui pour continuer le combat.

Le RNDP affirme haut et fort que le jour viendra où le Togo existera et vivra, débarrassé de ses dictateurs, usurpateurs et consorts. Ce jour n’est peut être plus très loin car notre détermination se trouve dans la justesse de notre combat.

Paris le 31 Octobre 2007 Pour le RNDP

Le bureau
Contact : rndp@hotmail.fr