26/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

WANTED : RFI et les sites Internet « subversifs » !

Les Togolais avaient cru que la censure de RFI au Togo après la diffusion de l’interview de l’ex Premier Ministre Agbéyomé Kodjo allait durer quelques jours. Mais ils se rendent compte que cette suspension perdure. Radio France Internationale n’est plus en modulation de fréquence malgré les jingles qui ne cessent de l’annoncer sur la radio française captée à l’extérieur du Togo.

Les postes radios numériques restent dans les placards ou servent à écouter uniquement les radios locales. Les Togolais ont recours à leurs anciennes radios pour accéder aux ondes courtes qui permettent de capter Rfi…mais avec un son qui grésille. C’est le service minimum. Quand vient l’heure de l’édition Afrique du journal c’est la grande question : « pourra-t-on écouter ce journal sans parasite ! ». Et les oreilles collées aux postes, les doigts sur les « turning » comme sur la gâchette, les auditeurs sont à la recherche d’une qualité de son aussi audible que sur la bande FM.

Cette censure n’est qu’un coup d’épée dans l’eau car l’information passe sur les ondes courtes et via les sites Internet. La vente des radios WorldSpace et autres nouvelles technologies est en pleine expansion. C’est la ruée dans les cybercafés malgré les sites censurés (letogolais.com, Togoforum et Diastode); de nombreux internautes recevant directement les informations dans leurs messageries.

Le dictateur Eyadéma voulait une corruption et une repression dans le silence: c’est raté!

La rédaction