25/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Aimé GOGUE: « les mentalités n’ont pas changé » au RPT

COMMUNIQUE DE L’ADDI RELATIF A L’ORGANISATION DES MANIFESTATIONS DU 47ème ANNIVERSAIRE DE L’INDEPENDANCE DU TOGO

Le 27 Avril dernier, le Togo a commémoré le 47ème anniversaire de son accession à la souveraineté internationale. La ville de Dapaong a été retenue, cette année 2007, pour abriter les manifestations officielles de cette commémoration. Quelle noble et louable Initiative si l’objectif visé par les autorités au pouvoir était, en organisant par rotation de région en région de telles manifestations, de dynamiser le développement des régions et de doter chacune d’elles d’infrastructures adéquates. La délocalisation de cette manifestation devrait également permettre au chef lieu de la région des Savanes d’avoir un nouveau look. Elle devrait également être une occasion pour doter les chefs lieux des autres préfectures de la Région des Savanes d’infrastructures socio-économiques. Pour que cela soit ainsi, il aurait fallu associer toutes les filles et fils de la région dans la définition des projets à réaliser dans le cadre de cette manifestation.

Malheureusement, tel n’a pas été le cas cette année et pire, ce que l’on a pu constater, c’est que les mentalités n’ont pas changé : le RPT a monopolisé l’organisation de la célébration de ce 47eme anniversaire, en plaçant à la tête de toutes les commissions ses activistes qui n’ont même pas pris le soin d’y associer les autres couches de la population. Il est temps que le RPT comprenne que le 27 Avril n’est pas son 13 janvier, il est temps que le régime au pouvoir sache que 27 Avril est une fête nationale qui concerne tout le pays et que tous les partis politiques doivent se mettre d’accord sur la manière de célébrer cet anniversaire de la victoire de tout le peuple togolais sur le joug colonial.

L’organisation de la fête a échappé au Gouvernement dit d’union nationale. Aucun projet n’a été prévu pour les autres préfectures de la Région des Savanes. Aucun des projets officiels (hôtel, marché, infrastructure de santé) prévus pour Dapaong n’a été achevé avant le 27 avril. La manifestation s’est surtout focalisée sur le défilé civil et militaire : l’ADDI ne sait pas ce que la population de la Région des Savanes retire de ce défilé.

Dans le cadre de l’Accord Politique Global, les partis politiques doivent être traités avec beaucoup plus de respect.

Si toutes les forces politiques avaient été associées à l’organisation de cette fête, rien ne pourrait expliquer qu’au moment où le programme du gouvernement convie tous les togolais à Dapaong pour les cérémonies officielles, les responsables de l’ADDI soient en tournée à Tandjouaré à la rencontre de leurs militants de base ; l’UFC avec ses militants à Kpalimé ; la CDPA et ses militants en caravane à Lomé ; la société civile (Afrique Tradition, Grad, Juda, Onuta et Parti des Travailleurs) au Césal de Tokoin Séminaire.

C’est au regard de toutes ces considérations que l’ADDI n’a pas participé aux manifestations officielles commémorant le 47ème anniversaire de l’indépendance nationale.

Par souci de la bonne gouvernance, l’ADDI demande à ce que le budget de l’Etat qui a été prévu pour le financement de la fête soit rendu public et les comptes audités.

Pour le Bureau National de l’ADDI
Le Président
Aimé Tchabouré GOGUE

Le 21 Avril 2007, l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI) a tenu son troisième Congrès Ordinaire au Centre Communautaire de Bè à Lomé sous le thème : «QUELLE OPPOSITION POUR LA VRAIE ALTERNANCE».

Plusieurs personnalités politiques et diplomatiques ont honoré de leur présence à ce Congrès. Pour ce qui concerne les partis politiques, il s’agit de l’UFC, du PRR, de la CDPA et de la CDPA-BT. Des associations de la société civile et les ambassades des Etats Unis et de la France au Togo ont été représentées la cérémonie d’ouverture.

L’objectif de la tenue de ce congrès est de mener une réflexion sur les stratégies à adopter au regard des grands enjeux politiques notamment les prochaines élections législatives ; de faire une relecture des textes fondamentaux du parti, d’actualiser le projet de société du parti et de renouveler le Bureau Exécutif National.

BUREAU EXECUTIF NATIONAL DE L’ADDI
ISSU DU CONGRES ORDINAIRE DU 21 AVRIL 2007

NOMS ET PRENOMS

FONCTION DANS LE PARTI

M. GOGUE T. Aimé

Président

M. BIDJAKINE Pascal

1er Vice-Président

M. SEBABE Lakassi-Kaza

2ème Vice-Président

M. KPOGO Alphonse

Secrétaire Général

Mme BACCO-BOUKARIE Merie

Secrétaire Général Adjointe

M. KANYETIB Hubert

Trésorier Général

M. KOMLAN-WOME Elom

Trésorier Général Adjoint

LAMBONI Boniface

1er Conseiller

NIPASSA Roger

2ème Conseiller

LARE Paul

3ème Conseiller

DEH-TAWIA Jean-Claude

4ème Conseiller