29/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Le gouvernement nigérien offre des terres en guise d’arriérés de salaires

NIAMEY, 16 sept (AFP) – 19h57 – Le gouvernement nigérien a trouvé un moyen d’alléger ses paiements intérieurs: des terres contre des dettes.

Les autorités ont ainsi annoncé lundi avoir apuré près de 9,5 milliards de Fcfa (13,8 millions d’euros) d’arriérés de salaires non payés aux fonctionnaires en distribuant en deux ans 14.000 parcelles de terrain de 200 à 500 mètres carrés.

Selon, M. Mahamadou Halidou, président du Comité chargé des attributions, l’essentiel des terrains ont été attribués à Niamey pour près de 8,7 milliards de Fcfa.

En 2001, les 40.000 fonctionnaires du Niger totalisaient quelque 41 milliards de Fcfa d’arriérés de salaires accumulés avant 2000.

Lancé en juillet 2000, ce mode de remboursement « d’arriérés contre parcelles » a été accepté par les syndicats, le gouvernement étant trop pauvre pour payer ce lourd passif en liquide.

Pour les fonctionnaires qui ne souhaitent pas acquérir de terrains, le gouvernement a promis d’éponger progressivement leurs arriérés à raison d’un mois d’arriérés par an.

A ce jour, trois mois d’arriérés de salaires ont pu être versés avec l’appui de la Belgique et de la France.