28/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Le Parlement togolais nomme les membres de la commission électorale

LOME, 28 fév (AFP) – 19h41 – Le Parlement togolais a nommé vendredi, sur proposition des partis politiques, les membres de la nouvelle Commission électorale nationale indépendante (CENI) chargée de la supervision et de la transparence de la prochaine élection présidentielle au Togo, a-t-on appris auprès de ladite institution.

Cette commission électorale comprend au total neuf membres, dont quatre représentants de l’opposition.

Parmi les membres de l’opposition figurent trois représentants de la Coalition des Forces Démocratiques (CFD), qui regroupe l’ensemble des partis politiques de l’opposition « traditionnelle », sauf l’Union des forces du changement (UFC) de Gilchrist Olympio, qui vient de la quitter pour protester contre sa participation à la CENI.

Sur les cinq autres, quatre sièges sont revenus au Rassemblement du Peuple Togolais (RPT, au pouvoir), majoritaire à l’Assemblée nationale avec 72 députés sur 81.

Le dernier siège est celui du président de la Cour d’Appel de Lomé, « président ès qualité » de cette commission électorale.

La CENI est officiellement chargée de la « supervision et de la transparence de l’ensemble du processus électoral pour garantir aux électeurs et aux candidats la libre expression des suffrages ».

Une élection présidentielle est en principe prévue en 2003 au Togo, alors qu’une modification constitutionnelle récemment adoptée par les députés permet au président Gnassingbé Eyadéma de se présenter pour un nouveau mandat.

Le général Eyadéma, au pouvoir depuis 36 ans, a en plusieurs occasions annoncé son intention de se retirer en 2003, conformément à un accord passé avec l’opposition en juillet 1999.

Le président togolais ne s’est pas encore prononcé officiellement sur son éventuelle candidature depuis la modification de la constitution, fin décembre.