28/11/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

L’opposition participera aux élections malgré les « conditions difficiles »

AFP-16/04/05– La coalition de l’opposition togolaise participera à la présidentielle du 24 avril « malgré les conditions difficiles », a déclaré samedi à Lomé le chef du premier parti d’opposition, Gilchrist Olympio.

La coalition de l’opposition a réclamé un report du scrutin et a dénoncé des fraudes dans la révision des listes et la distribution des cartes d’électeurs.

« Nous ne sommes pas satisfaits » de l’organisation du scrutin « mais nous irons aux élections malgré les conditions difficiles », a déclaré M. Olympio, le chef de l’Union des forces du changement (UFC).

« Pour le moment, nous ne boycotterons pas ce scrutin, à moins que les choses se dégradent cette semaine », a-t-il cependant ajouté devant des journalistes.

Les autorités togolaises ont rejeté l’hypothèse d’un report.

M. Olympio, qui vit en exil en France depuis 1999, n’effectue que de brèves visites au Togo en raison de craintes pour sa « sécurité » après avoir été victime d’un attentat en mai 1992.

Il est arrivé samedi à Lomé pour animer un meeting de campagne avec le candidat unique de la coalition de l’opposition, le premier vice-président de l’UFC, Emmanuel Akitani Bob.

M. Olympio, 68 ans, ne peut pas se présenter à la présidentielle organisée à la suite du décès, le 5 février, du président Gnassingbé Eyadéma, parce qu’il ne réside pas au Togo.

Outre Akitani Bob, trois autres candidats sont en lice, dont Faure Gnassingbé, un des fils du président Eyadéma, représentant du Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir).