28/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Opposants réunis à Lomé pour « enterrer le régime »: 30 blessés

AFP – 25/03/2010 – Trente personnes ont été blessées mercredi soir à Lomé après une veillée à la bougie organisée par l’opposition pour « enterrer le régime », qui a dégénéré en affrontements contre les forces de l’ordre, ont affirmé des sources proches de l’opposition.

Organisé par le Front républicain pour l’alternance (FRAC, coaltion d’opposition) au siège de l’Union des forces de changement (UFC, principal parti d’opposition) ce rassemblement avait pour but de contester la réélection le 4 mars du président Faure Gnassingbé.

Selon des témoins interrogés par l’AFP, la police a fait usage de gaz lacrymogènes mercredi soir après l’arrestation d’un policier en civil par des militants de l’UFC lors de la veillée.

« Nous avons été pris à partie par des militants de l’UFC surexcités. Ils nous agressaient et nous jetaient des bougies au moment où on tentait de sortir avec l’agent de police molesté. D’autres nous donnaient des coups de poings. C’est ce qui a entraîné la charge », a déclaré un policier togolais.

Au moins trente personnes ont été blessées, ont affirmé des responsables de l’UFC sans donner davantage de précisions. Aucun bilan officiel n’a été publié.

Dans un communiqué, le ministère togolais de la Sécurité et de la protection civile, écrit que « les militants du FRAC et de l’UFC ont ensuite envahi les boulevards du 13 Janvier et Houphouët Boigny en y empêchant la circulation avec des pneus enflammés et des jets de projectiles divers ».

Le ministère souligne que « toute manifestation à caractère contestataire des résultats de l’élection présidentielle du 4 mars 2010 est strictement interdite ».

L’opposition a déjà organisé plusieurs manifestations pour contester les résultats de la présidentielle, dont certaines ont été dispersées à coup de grenades lacrymogènes.

A Paris, le porte-parole du Quai d’Orsay Bernard Valero a lancé « un appel au calme et au sens des responsabilités ».

© 2010 AFP