25/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Première « mission d’évaluation » de l’UE à Lomé le 1er juin

LOME, 28 mai (AFP) – 12h02 – La première mission de la Commission de l’Union européenne (UE) est attendue le 1er juin à Lomé afin « d’évaluer les engagements démocratiques pris par le Togo à Bruxelles », a-t-on appris vendredi à Lomé de source européenne.

Cette première mission « séjournera à Lomé du 1er au 5 juin. Elle est composée de deux experts », a indiqué à l’AFP cette source.

Selon cette source, ces experts auront notamment des séances de travail avec les membres du gouvernement togolais, ainsi que les responsables des partis politiques.

Le 14 avril, une délégation conduite par Koffi Sama s’est engagée auprès de l’UE à Bruxelles à prendre une série de mesures de démocratisation, dont une reprise « ouverte et crédible » et « sans délai » du dialogue avec l’opposition.

Les autorités togolaises ont pris au total 22 engagements et déjà annoncé la mise en oeuvre de certains d’entre eux, dont la révision du code de la presse et l’ouverture du dialogue avec l’opposition.

Jeudi, le chef de l’Etat togolais, le général Gnassingbé Eyadéma a officiellement ouvert ce dialogue, en l’absence toutefois de trois partis d’opposition qui ont boycotté la cérémonie.

Selon des sources gouvernementales, le dialogue proprement dit entre avec les différents partis doit se tenir dans les prochains jours, selon des modalités et un calendrier qui restent à définir officiellement par M.Sama.

Les autorités togolaises disposent de 60 jours ouvrables pour convaincre leurs partenaires européens, ce qui fixe la date-limite aux alentours du 14 juillet.

Lomé devra produire un premier rapport fin mai qui devrait notamment permettre à la mission de l’UE d’évaluer les progrès.

L’UE a interrompu son aide au Togo en 1993 après les violences qui ont émaillé le processus de démocratisation du pays.