28/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: Arrivée à Lomé des présidents Tandja et Toumani Touré

AFP, Lomé-28/02/05–Les présidents du Niger, Mamadou Tandja et du Mali Amadou Toumani Touré, sont arrivés lundi à Lomé pour discuter avec les autorités du Togo ainsi que les dirigeants de l’opposition de la situation dans ce pays, a constaté un journaliste de l’AFP.

Trois autres chefs d’Etat, dont celui du Nigeria Olusegun Obasanjo, président en exercice de l’Union africaine (UA), du Ghana, John Kufuor et du Bénin Mathieu Kérékou, qui étaient également attendus à Lomé, « n’effectueront plus le déplacement », a indiqué à l’AFP une source présidentielle togolaise.

Le président Tandja, président exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et Toumani Touré, ont été accueillis à l’aéroport de Lomé par le président intérimaire, Abass Bonfoh et le Premier ministre Koffi Sama.

Faure Gnassingbé, fils du président décédé Gnassingbé Eyadéma, a renoncé vendredi à sa charge de président investi « afin de garantir la transparence » de la prochaine élection présidentielle à laquelle il est candidat.

Il a été remplacé à ce poste par M. Bonfoh, homme du sérail et premier vice-président de l’Assemblée nationale.

Dès l’annonce de ces mesures, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), a aussitôt levé les sanctions qu’elle avait imposées au Togo, dont sa suspension de cette organisation.

La CEDEAO exigeait, après le décès du président Togolais Gnassingbé Eyadéma le 5 février, le respect de la Constitution togolaise qui prévoyait un intérim du président de l’Assemblée nationale et l’organisation d’une élection présidentielle dans les 60 jours.

Elle avait condamné l’arrivée au pouvoir, grâce à une révision express de la Constitution, de M. Gnassingbé, la qualifiant de « coup d’Etat ».