30/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: Dakar se démarque des observateurs sénégalais « privés » à la présidentielle

DAKAR, 5 juin (AFP) – 20h44 – La présidence sénégalaise a affirmé jeudi que ni elle ni le gouvernement n’avait envoyé d’observateurs à l’élection présidentielle qui vient de se dérouler au Togo, se démarquant des Sénégalais ayant assisté « à titre privé » au scrutin.

« Les Sénégalais, personnes physiques ou organismes, qui ont pu s’y rendre, l’ont fait en toute indépendance sur le plan privé », précise dans un communiqué le porte-parole de la présidence.

Cette mise au point fait suite à des informations de presse ayant rapporté la présence à Lomé de personnes dépêchées par un certain « Réseau international pour la surveillance des élections en Afrique » (RISELA), organisation non-gouvernementale nouvellement créée par un ancien ministre sénégalais. Selon ces informations, qui mettaient en doute les compétences de ces observateurs, un « conseiller spécial » du président sénégalais Abdoulaye Wade se trouvait à Lomé avec eux.

« La présidence de la République et le gouvernement du Sénégal n’ont envoyé aucun observateur aux élections présidentielles (de dimanche) qui viennent de se dérouler au Togo », souligne le communiqué.

Un « comité » regroupant plusieurs missions d’observateurs internationaux avait jugé mardi à Lomé que le scrutin, remporté par le président sortant Gnassingbé Eyadéma, s’était globalement déroulé « dans des conditions de transparence ». L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) a réservé son jugement et doit faire un rapport dans les prochains jours.