26/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo : Gilchrist Olympio s’inscrit sur une liste électorale

AFP–19/08/2007 – L’opposant togolais en exil et leader de l’Union des forces de changement (UFC), Gilchrist Olympio, est arrivé samedi soir à Lomé où il s’est inscrit sur une liste électorale en vue des prochaines élections législatives, a constaté l’AFP.

Arrivé par la route du Ghana voisin, M. Olympio s’est rendu à Dévikinmé, village situé à environ 30 km à l’est de Lomé où il a retiré sa carte d’électeur.

« Les membres de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) font un travail pas trop mauvais, en fonction des moyens mis à leur disposition », a déclaré à la presse M.Olympio.

L’opposant historique a jugé « encourageant » le recensement entamé depuis le 16 juillet et qui doit s’achever le 19 août.

Aucune estimation n’a été fournie par la Céni, chargée d’organiser ces législatives, mais le nombre d’électeurs inscrits lors de la dernière présidentielle était estimé à 3,5 millions pour une population de plus de 5 millions d’habitants.

M. Olympio a ensuite animé un meeting à Aného (environ 45 km à l’est de Lomé), l’un des fiefs de son parti où il a invité les populations à s’inscrire « massivement » sur les listes électorales.

Il fera également une tournée de sensibilisation la semaine prochaine à travers le pays sur ces législatives dont la date n’a pas encore été fixée , selon un responsable de son parti.

Fils de Sylvanus Olympio, le premier président du Togo assassiné en 1963, Gilchrist Olympio, 71 ans, vit en exil en France depuis huit ans.

L’organisation des législatives « libres » et « transparentes » est la principale condition posée par l’Union européenne pour normaliser ses relations avec le Togo, rompues depuis 1993 pour « déficit démocratique ».