08/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Conférence sur le Togo le 9 et 10 Avril 2005 à Berlin

PREMIERE CONFERENCE INTERNATIONALE DE BERLIN SUR LE TOGO
(CON.BER.TO 1)
Berlin, les 9 et 10 Avril 2005

INVITATION

M/Mme———————————————————

Sous le haut patronnage de Wolfgang Schnur, Juriste à Berlin, Küfersteig 12 ; 13595 Berlin, le Comité d’Organisation de la première Conférence de Berlin sur le Togo (CON.BER.TO 1) vous prie de bien vouloir honorer de votre présence et de prendre part :

1) Aux cérémonies d’ouverture et de clôture de la Conférence de Berlin sur le Togo
2) Aux travaux de la Conférence
3) A la Conférence de Presse sur la nouvelle situation politique au Togo

Theme: Les Forces Démocratiques de la diaspora dans la nouvelle donne politique au Togo. Contributions et Responsabilités des Togolais de l’extérieur dans un Togo en pleine crise.

Modération
Dr Dela Apedjinou (Communauté Togolaise en Allemagne)
Dipl Ing Etienne Dable (Diaspora Togolaise en Allemagne)

Date et heure : Samedi 09 Avril 2005 à 11h00 Ouverture
Dimanche 10 Avril 2005 à 16h00 Clôture

Lieu : Berlin, CVJM-Jugendgästehaus
Einemstrasse 10
10787 Berlin

Indications:
Par train: descendre à Berlin Zoologischer Garten – puis prendre le U2 en direction de Pankow – descendre à la 2ème station (Nollendorfplatz) – sortie Einemstrasse puis au N°10, vous êtes à destination.
– Par avion: de l’aéoroport, prendre le bus jusqu’à la gare (Banhof Berlin Zoologischer Garten), puis continuer comme par train.

Contacts: 01734790298 – 01717614305 – 0160 91532703 – 0176 9832069, conberto@yahoo.com

Pour le Comité d’organisation :

Wolfgang Schnur Kokouvi Masseme
Coprésident Coprésident

PROGRAMME DE LA CONFERENCE

Samedi 09 Avril 2005

10:00 – 11: 00: Accueil des participants

11:00 – 13 :00 Ouverture de la conférence
Minute de silence – Prière – Hymne Nationale
Allocution de Bienvenue par Jean Kissi Représentant le Comité d’Organisation
Discours de M. Wolfgang Schnur
Messages

13:00 – 14:00 Déjeuner

14:00 – 14:30 1er Exposé: La Diaspora Togolaise : une force politique incontournable dans
le processus de démocratisation et dans le dévellopement économique du
Togo de demain. M. Alphonse Kokouvi Masseme, ancien Ministre de l’Intérieur

14 :30 – 15 :30 Contribution des Partis Politiques et Grandes Organisations (7 à 8 min pour
chaque Organisation)

15 :30 – 15 :45 Pause café

15 :45 – 17 :30 Débats

17 :30 – 18 :15 Formation et Structuration des Commissions

18 :15 – 19 :00 Dîner

19 :00 – 21 :00 Travaux en Commission

21 :00 Fin de la première journée. Les Commissions qui le désirent peuvent continuer le
travail jusque tard dans la nuit.

Dimanche 10 Avril 2005

8 :00 – 9 :00 Petit déjeuner

9 :00 – 9 :30 2èmeExposé: Les vrais enjeux des Prochaines Elections Présidentielles au
Togo (Point de Vue d’un Représentant de Parti et/-ou d’un Représentant
d’Association) par Christian Dablaka (Président UFC France et/-ou Isidore Latzoo
(Porte Parole de la Diaspora en France)

9 :30 – 10 :00 3ème Exposé: La Communauté Internationale face à la Crise Togolaise : Le Rôle de la France. M. Kofi Yamgnane, ancien Secrétaire d’Etat à l’Immigration dans le gouvernement de François Mitterrand.

10 :00 – 11 :00 Débats

11 :00 – 12 :30 Rapports des Commissions – Interventions sur les Rapports

12 :30 – 13 :00 Lecture des Résolutions et Recommandations de CON.BER.TO 1, suivie de la présentation de la Nouvelle Structure

13 :00 – 14 :00 Déjeuner

14 :00 – 16 :00 Conférence de Presse – Discussion avec le Public

Fin de la Conférence, départ des Participants.

Pourquoi la Conférence Internationale de Berlin sur le Togo (CON.BER.TO 1) ?

Avant le début du processus de démocratisation au Togo en 1990, très peu de Togolais vivaient à l’extérieur, tant ils adoraient leur pays. Ils aimeraient toujours y vivre mais, y vivre en liberté et le développer par leur travail conformément à notre devise : Travail – Liberté – Patrie.

Aujourd’hui, un quart des Togolais vivent hors des frontières du Togo, parfois dans des conditions extrèmement difficiles, la plupart en tant que refugiés politiques. Parmi eux :

1) Des hommes politiques et hommes d’Etat de haut niveau (anciens premiers ministres, anciens ministres, anciens ambassadeurs, anciens hauts fonctionnaires de l’administration publique, parapubliques et privée, anciens officiers supérieurs et subalternes des services de sécurité, responsables des partis politiques de l’opposition démocratique etc…)

2) Des responsables de la société civile (syndicalistes, responsables des mouvements de jeunes et d’étudiants, de femmes, des responsables des ONG, des défenseurs des droits de l’homme et des libertés publiques et de l’action humanitaire.

3) Des journalistes, des intellectuels et leaders d’opinion divers.

Tous ces gens, dans leur exil lointain et ensemble avec des immigrés togolais, ont continué et poursuivent aujourd’hui encore le combat pour la liberté au Togo en créant des associations, des mouvements et même des partis politiques au sein desquels ils militent très activement avec le seul objectif de voir la mère patrie se débarasser totalement un jour du règne de la terreur, de l’imposture et de l’ignominie. Ils ont aussi par leurs activités diverses porté le problème togolais très loin, aux confins de la terre, non seulement dans les milieux offíciels et internationaux, mais aussi dans les fermes et hameaux c’est à dire au niveau des peuples. Un gros travail a été fait par la diaspora dans les pays d’accueil pour faire connaître le Togo, les Togolais et leurs problèmes.

Le 05 Février 2005, avec la mort du dictateur Général Eyadéma, les Togolais de l’extérieur, comme ceux de l’intérieur, malgré l’agitation dans le camp des conservateurs du RPT, ont commencé à raison à nourrir sérieusement l’espoir d’un changement sur la terre de leurs aieux qui permettrait leur retour. C’est ce qui explique leur colère fâce à la volonté du RPT et d’un groupuscule de l’armée qui veulent s’éterniser au pouvoir par des méthodes viles, ignobles et répréhensibles.

Après l’euphorie des démonstrations, il s’avère nécessaire de s’asseoire dans un cadre plus serein pour réfléchir sérieusement sur la nouvelle donne politique et définir les contributions de la diapora pour une résolution totale et définitive du problème togolais.

La Conférence Internationale de Berlin sur le Togo aura à se pencher sur les questions suivantes :
· Comment les Togolais de la diaspora en tant que citoyens participent-ils au processus du changement en cours sans leurs droits civiques ?
· Quelle évaluation faisons-nous de l’apport des Togolais de l’extérieur depuis le début du processus jusqu’à ce jour et comment cet apport est-il apprécié par la classe politique en place et le peuple togolais en général ?
· Quelles sont les perspectives d’avenir dans les temps à venir à la lumière de l’actuelle situation socio-économico politique chaotique dans laquelle se trouve le Togo et quel sera l’apport des Togolais de l’extérieur pour être effectivement pris au sérieux et en compte dans l’évolution de la vie nationale dans l’avenir ?

A la Mini-Conférence des forces démocratiques de la Diaspora tenue les 12 et 13 Mars 2005 à Potsdam organisée en prélude à la grande Conférence de Berlin sur le Togo, les participants avaient réfléchi sur le thème : Les forces démocratiques de la diaspora, Forces d’Appui ou Forces Alternatives ?
Après analyse approfondie de la nouvelle situation politique, ils ont recommandé aux forces démocratiques de la diaspora de définir une structure, une philosophie, et une stratégie d’action pour mieux compter dans la lutte pour la liberté dans notre pays et participer à son développement.

La Conférence Internationale de Berlin discutera de ce projet sur le Togo et portera sur les fronts baptismaux ladite structure qui sera le nouveau cadre de réflexion et d’actions des patriotes Togolais décidés à faire le chemin ensemble pour conquérir la liberté dans notre pays par tous les moyens et participer à son développement.

Le Togo avait été une colonie allemande. L’Allemagne et le Togo ont en commun une partie de leur histoire. Le peuple et le gouvernement allemand ont été toujours proches du vrai peuple du Togo et pris en compte son aspiration à la liberté. Ils ont de ce fait soutenu le processucs démocratique depuis le début jusqu’à ce jour. Plusieurs milliers de togolais vivent aujourd’hui en Allemagne et y ont des amis voire même des parents.

L’organisation de cette conférence est une occasion pour rendre un grand hômmage au peuple dans son ensemble et à toute la classe politique allemande pour leur engagement ferme et sans équivoque aux côtés du peuple togolais en lutte pour la démocratie. Aujourd’hui, le pont entre l’Allemagne et le Togo est rétabli scellant ainsi le destin de deux peuples amis depuis plus d’un siècle (il y a bien de Togolais aujourd’ui qui sont Allemands et des Allemands qui sont Togolais par naissance ou par naturalisation).

Les initiateurs de la Conférence Internationale de Berlin sur le Togo entendent désormais créer un cadre permanent d´échanges entre l’Allemagne et le Togo. C’est pourquoi CONBERTO 1 sera suivie de CONBERTO 2, CONBERTO 3 et ainsi de suite.

Les participants

Sont invités à prendre part à la Conférence Internationale de Berlin sur le Togo :
Ø les personnes ressources de la diaspora togolaise.
Ø les représentants des Associations, Mouvements et Partis Politiques Togolais de la diaspora en Europe et en Afrique
Ø les représentants de la Société civile (mouvements de jeunesse, mouvements de femmes, ONG, syndicats etc.)
Ø les représentants des partis politiques prenant part au processus au Togo (à titre d’observateurs)
Ø les amis ressortissants des pays d’accueil des Togolais de la diaspora (à titre d’observateurs)
Ø les organisations religieuses et humanitaires (à titre d’observateurs)
Les autorités allemandes et les représentants du corps diplomatique et des organisations internationales accréditées à Berlin sont des invités d’honneur.

Conditions Générales de participation

1. Invitation, Inscription et confirmation de la participation
Le nombre de places étant limité à 80, nous prions tout invité de confirmer sa participation à la conférence par E-mail à conberto@yahoo.com

2. Le voyage, l’accueil et le séjour des participants :
L’accueil des participants commence le vendredi 08 Avril 2005 au soir. Ainsi, tous les participants sont priés de préciser les moyens de transport, la date et l’heure d’arrivée à Berlin pour que des dispositions soient prises pour leur accueil et leur installation.

Nous précisons que les frais de voyage sont à la charge des participants. Cependant, l’hébergement, l’accommodation sont assurés par le comité d’organisation.

Un service d’accueil et de prise en charge total sera à la disposition des participants pendant tout leur séjour à Berlin.

Remarques importantes
Ø Le nombre de place pour l’hébergement et la restauration est limité à 80 personnes et les lieux d’hébergement seront communiqués ultérieurement.

Ø Ceux qui arriveront par avion ou par train, prendront sur eux de faire la réservation de retour à leur arrivée.

Ø Une liste de participation à la CONBERTO 1 est établie à la fin de la Conférence. Les participants sont tenus de remplir la fiche d’inscription qu’ils trouveront dans les dossiers qui leur seront remis à leur arrivée à Berlin.

Ø Les personnalités ou les organisations invitées désireuses d’adresser des messages à la Conférence sont priées de s’inscrire à cet effet 24 heures avant l’ouverture de la Conférence au 0049.162.57.45.813 pour une question de répartition de temps.