03/07/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Gilbert ATSU et YAGUI Sagou de la NDP ont été interpellés

N D P
NOUVELLE DYNAMIQUE POPULAIRE
BP : 12955 Lomé – TOGO Tél. 947 43 06
Email ndp.as@caramail.com

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le mardi 29 Juillet 2003 aux environs de 21 Heures, Messieurs Gilbert ATSU et YAGUI Sagou respectivement Président et trésorier général de la NDP (Nouvelle Dynamique Populaire) ont été interpellés à Djidjolé un Quartier de Lomé par la Gendarmerie Nationale.

Ils sont détenus dans les locaux de la gendarmerie Nationale où ils sont quotidiennement soumis à une série d’interrogatoires. Les autorités les accusent d’être d’une part :

– les responsables de la série de violences et d’explosions qu’a connues la ville de Lomé depuis le 7 mai 2003 jusqu’à ce jour;

– de préparer une autre série de déstabilisation du régime visant semer un climat d’insécurité générale dans le pays afin d’empêcher la formation du Gouvernement d’autre part ;

Les perquisitions aux domiciles des deux responsables aux alentours de minuit par les forces de l’ordre n’ont permis de trouver aucune trace d’éléments pouvant attester ces accusations.

La NDP tout en réfutant catégoriquement ces accusations s’insurgent contre ces montages grotesques du pouvoir qui n’ont d’autres objectifs que de ternir l’image du mouvement.

La NDP rappelle qu’elle est un mouvement légalement constitué et enregistré le 17 décembre 2002 au Ministère de l’intérieur de la sécurité et de la Décentralisation sous le numéro 6312/MISD conformément à la loi du 1er juillet 1901.

La NDP rappelle par ailleurs que Monsieur Jude Prudence ALEKE chargé à l’organisation du mouvement arrêté depuis le 7 mai 2003 à son domicile a été déféré le 09 juillet 2003 à la prison civile de Lomé Après deux mois de garde à vue sans qu’aucune preuve n’ait été retenue contre lui.

La NDP invite les autorités togolaises à procéder la libération immédiate de ses responsables et à cesser les manœuvres d’intimidations contre ses militants.

La NDP lance un appel pressant aux Organisations des Droits de l’Homme et à toute la communauté internationale afin qu’elles exigent des autorités togolaises l’arrêt immédiat des intimidations et menaces contre les militants de l’opposition.

La NDP invite afin ses militants à redoubler de vigilance afin de ne pas tomber dans le piège de certains partisans du pouvoir qui veulent créer un climat d’insécurité dans le pays afin d’imputer la responsabilité à l’opposition et principalement à la NDP.

Fait à Lomé, le 02 Août 2003
Le Secrétaire Général,
Richard NYAHOHO