28/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Initiative 150 déplore les graves actes de violence perpétrés ce week-end à Lomé.

Initiative 150 ne cesse de mettre en garde la communauté internationale contre le risque d’accélération de la dégradation de la situation au Togo, compte tenu des conditions de préparation des élections prévues pour le 24 avril 2005.
Au vu de la tension qui règne actuellement dans le pays et du sentiment d’insatisfaction qu’inspire désormais le travail des agents électoraux de la CEDEAO, Initiative 150 rappelle à nouveau à la communauté internationale son devoir de prévention.

Initiative 150 regrette à cet égard que le communiqué conjoint du 7 avril 2005 de l’IFES, du National Democratic Institute (NDI) et de l’International Republican Institute (IRI) n’ait pas suscité de réaction particulière de la part de la CEDEAO, ni de l’Union Africaine, de l’Organisation Internationale de la Francophonie et de l’Union Européenne. Les trois organisations américaines estiment en effet que :

« Le calendrier électoral devrait être examiné de manière approfondie. Une période suffisante doit être accordée pour une révision complète du registre électoral et pour une campagne électorale significative. Si des mesures notables pour renforcer la confiance dans cette élection deviennent impossibles à appliquer, en particulier une révision publiquement acceptée du registre électoral, les autorités togolaises devraient considérer une révision du calendrier électoral ».( [le texte integral-> http://www.accessdemocracy.org/library/1818_tg_pressrelease_040705_fr.pdf]

Initiative 150 craint que le silence persistant des organisations internationales depuis la démission de Faure Gnassingbé ne conforte davantage la thèse d’une entente au sommet pour restituer par les urnes le pouvoir aux putschistes, quel qu’en soit le prix. Ce sentiment de délaissement ne peut que conduire la population à la radicalisation.

Dans ce contexte, Initiative 150 demande tout particulièrement à l’Union Africaine, à l’Organisation des Nations Unies, à l’Organisation Internationale de la Francophonie et à l’Union Européenne de s’approprier à nouveau le dossier togolais en :
(i) obtenant des autorités togolaises le report de la date du 24 avril 2005 ; et en
(ii) s’impliquant désormais dans la préparation, l’organisation et la surveillance du scrutin.
Initiative 150 continue néanmoins de penser que la résolution de la crise politique et sociale au Togo passe d’abord par la discussion approfondie entre les forces politiques et civiles du pays des principaux sujets de crispation et de frustration, autour de personnalités et organisations réputées neutres et efficaces dans la résolution de ce type de crise.

Fait le 18 avril 2005
initiative150
La Coalition Contre le Coup d’Etat au Togo
E-mail : initiative150@initiative150.org
[www .initiative150.org->http://www.initiative150.org]