08/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

L’OIF prend acte des évolutions positives en faveur du retour à l’ordre constitutionnel

L’Organisation internationale de la Francophonie prend acte des évolutions positives en faveur du retour à l’ordre constitutionnel constatées au Togo ces derniers jours

« Ces évolutions vont incontestablement dans le sens des recommandations formulées par les instances de la Francophonie. Elles contribuent à répondre aux attentes de la communauté internationale. Nous devons nous féliciter en conséquence des résultats obtenus grâce à l’action concertée et convergente de la CEDEAO, de l’Union Africaine et de l’OIF, ainsi que celle des partenaires internationaux du Togo, aussi bien multilatéraux que bilatéraux. Nous rappelons dès lors notre disponibilité pour accompagner ce processus », a déclaré Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie. Les décisions de sanctions prises par le Conseil permanent de la Francophonie le 9 février 2005, conformément aux dispositions de la Déclaration de Bamako, feront, dans ce contexte, l’objet d’un examen approprié par les instances compétentes dans les meilleurs délais.

« Les prochaines élections présidentielles », précise Abdou Diouf, « devront impérativement être libres, fiables et transparentes. Il faut, ajoute-t-il, que les élections qui seront organisées cette année donnent à ceux qui seront choisis par le peuple togolais, la légitimité dont ils auront besoin pour faire progresser dans le pays le pluralisme et l’ouverture, la consolidation de la démocratie, la stabilité et la confiance indispensables à la relance du développement économique ».

Le Secrétaire général de l’OIF, Abdou Diouf tient à insister sur la nécessité pour tous les acteurs politiques togolais concernés d’instaurer immédiatement un dialogue et une concertation en faveur d’une vie politique apaisée et des bonnes pratiques de la démocratie.

Emetteur: Organisation Internationale de la Francophonie