26/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo : Faure Gnassingbé veut se défaire de l’Accord politique global signé en 2006

Lors des discussions de la commission parlementaire relatif à l’application des réformes institutionnelles au Togo, les représentants de Faure Gnassingbé avec la complicité de l’opposition charnière, tentent de se défaire des termes de l’Accord Politique Global signé 2006. Le constat est sans équivoque pour Adama DOE-BRUCE, député de l’ANC: « En effet, lors des discussions, les députés de la majorité parlementaire ont proposé la mise à zéro du compteur des mandats présidentiels, permettant ainsi au chef de l’Etat de briguer encore deux mandats. Pourtant la limitation des mandats est bien préconisée par l’APG. C’est à se demander s’ils ont bien lu les termes de cet accord avant de le signer. Quant aux députés du CAR et d’ADDI, ils ont soutenu la proposition de leur leader Maître Agboyibo, celle de ne retenir que le mandat en cours. Pour l’ANC, il ne saurait être question de conditionner la mise en œuvre des réformes politiques à une quelconque participation ou non du chef de l’Etat à la prochaine élection présidentielle. Il appartiendra, le moment venu, à la Cour constitutionnelle de se prononcer sur une éventuelle candidature de Faure GNASSINGBE.»

Pour Jean-Pierre FABRE, chef de l’opposition togolaise, « les réformes doivent être réalisées entièrement et il revient à la cour constitutionnelle de valider ou non les candidatures conformément à la loi». Il lance un appel à la population de prendre part massivement à la manifestation de CAP2015 organisée le mardi 13 janvier 2015 à Lomé.